Seika VS Nanzaï

Deux universités s'affrontent depuis de nombreuses années..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une des Nôtres [PV Akio]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Une des Nôtres [PV Akio]   Ven 15 Aoû - 2:22

Eri pénétra dans le foyer, la mine sereine. Elle portait une salopette en jean foncé et un chemisier en coton blanc dessous. C’était pour elle agréable de porter une tenue aussi confortable. Cette tenue la transportait vers un lointain passé où durant d’interminables et longues journées d’hiver, elle aidait sa mère a repeindre les pièces du manoir familial. Elles portaient toutes deux salopettes pour ce genre de travail et Sora Fujiwa autorisait toujours sa fille à salir cette même salopette, sans restriction, tant que le résultat final serait convenable. Car aucun sacrifice ne devait rester vain ? Ce fut une belle leçon, comme tant d’autre qu’eri portait désormais très à cœur. Elle bailla en s’étirant comme une lionne. Il était huit heures piles du matin et elle s’étonnait d’être matinale. En réalité, à cette heure-ci, il n’y avait personne au foyer..surtout pas un vendredi matin où l’effluve du week-end tentait les étudiantes. Cependant, Eri savait qu’Akio-senpai avait l’habitude de venir ici à huit quinze. Depuis quelques temps c’était une habitude pour les deux jeunes filles de se rencontrer ici le vendredi matin pour papoter.

Elle se débarrassa de son sac en bandoulière et le tint à bout de bras. Il était déjà lourd à cause des dizaines d’œuvres philosophiques qu’elle se trimballait. D’un pas lent, faisant traîner ses pieds chaussés par des spartiates blanches, elle se dirigea vers la machine à café. Baillant une énième fois, elle chercha sa monnaie dans sa poche et commanda un café bien corsé histoire de se réveiller. Une fois servie, elle s’empara du gobelet chaud et but une gorgée en allant s’asseoir aux tables. Elle grimaça cependant bien vite :

«Atsui, » gémit-elle en se pinçant la lèvre douloureuse.

Elle souffla sur le liquide tout en s’asseyant et soupira. Le gobelet fut posé sur la table en même temps que le sac. Yokkata, bon que choisir ? Elle pioche Locke dans son antre à bouquin et jeta le sac à terre. Elle aotientait ainsi, en lisant..puis Akio-senpai arrivait, elle lui parlait de sa lecture brièvement avant d’enchaîner sur d’autres sujets. Le mot d’ordre étant l’échec des Nanzai…mais également les étudiantes américaines et leurs nouvelles règles. Non, Eri n’était pas le second du capitaine, seulement un matelot dévoué qui voulait contribuer à faire naviguer le navire.

« Alors Locke, que me réserve-tu aujourd’hui » murmura-t-elle en ouvrant le livre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Une des Nôtres [PV Akio]   Ven 15 Aoû - 12:51

Le vendredi matin à 8h15 était le jour où Aiko se levait le plus tot de toute la semaine. C'était un peu inexplicable, mais en ce jour juste avant le weekend, elle ne pouvait pas trouver la tranquilité dans son appartement puisque ses deux colocataires préparaient déjà leurs valises pour rentrer chez elle. Ahhh les bonnes filles à papa maman xD. Aiko n'était pas du genre à rentrer chez elle tous les weekends, seulement un sur quatre. Et puis la valise pouvait bien attendre. Pour la jeune femme, il suffisait de tout lancer dedans, de s'asseoir sur sa valise et de la fermer, rien de plus simple xD. C'est vrai qu'à l'arrivée, un bon nombre de vêtements étaient froissés, mais qu'importe... Elle savait les repasser il n'y avait donc aucun soucis. Ce matin là, Aiko se vêtit d'une petite robe rouge assez décolleté, puis se fit une queue de cheval haute. Elle enfila ses tongs, et sortit sans même se maquiller, un de ses bouquins à la main. Il n'y avait pas un seul garçon dans l'établissement, on pouvait bien y rester naturelle xD. Aiko aimait aller au foyer pour lire ses magazines "people". Ce n'était pas une grande adepte de la littérature, elle préférait largement suivre les histoires des stars xD. Mais comme tous les vendredi matins, elle allait croiser Eri, et la questionner sur le bouquin qu'elle lirait présentement. Elle changeait tout le temps et les lisait plus vite que la lumière, miss Takabe l'admirait vraiment pour ça !
Une fois arrivée dans le lieu convoité, la belle se dirigea vers la machine à café et prit son magazine sous le bras. Elle opta pour un cappucino. Aiko se dirigea ensuite vers les fauteuils et aperçut sa camarade Eri, qui était déjà en train de lire. Mais à quelle heure elle se levait pour arriver aussi tot ? xD. Peu importe, l'heure était à la conversation. Aiko s'avanca doucement vers sa camarade et s'inclina légèrement, le sourire aux lèvres.

Bonjour Eri, tu es encore bien matinale aujourd'hui Razz

Elle se redressa par la suite et s'asseya à côté de sa camarade, buvant une gorgée de son cappucino. OUAHH c'était vraiment chaud ! Aiko fit une petite grimace et éloigna le verre de son visage. Elle se brulait à chaque fois, toujours pressée de le boire... La jeune femme se pencha au dessus d'Eri pour voir quel bouquin elle avait en main aujourd'hui.

Locke ? Hummmm... Ce livre doit être intéressant.

Dit-elle sans la moindre certitudes. C'est vrai que lire pouvait contribuer à la culture, mais il n'y avait pas forcément besoin de ça pour l'être, regardez par exemple Aiko xD. Elle se remit donc en place dans le canapé et ouvrit son magazine, toute souriante et pressée de commencer à lire les ragots des stars.

Allons-y, que vais-je encore apprendre aujoud'hui ?...

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Une des Nôtres [PV Akio]   Ven 15 Aoû - 14:13

"Bonjour Akio-senpai." la salua Eri sans même lever les yeux de son bouquin.

Elle prit une gorgée de son café à présent tiède et l'avala avec difficulté tant une phrase la surprit. Elle sentit Akio s'asseoir près d'elle et sourit à peine, plongée dans sa lecture, analyse le moindre entre-ligne. Alors que le capitaine portait son gobelet à ses lèvres, Eri commença par avertir :


"Attention, le café est.."

Trop tard, Akio s'était déjà brûlée tout comme elle auparavant. Elle sourit doucement, chaque matin, elle se faisaient avoir par la température du liquide noir. Fujiwa lui jeta un regard en coin quand elle se pencha pour observer sa lecture.


"Ca l'est, Akio-senpai. Locke pense que l'on doit vivre par ses propres expériences."

Eri referma brutalement le livre et le posa plus délicatement devant elle, bien à plat sur la table. Elle se tourna vers le capitaine, tout sourire. En réalité, bien qu'Eri puisse paraître naive et timide, elle disposait d'une grande force intérieure car elle faisait d'Akio une sorte de modèle féminin. Et bien oui, Takabe était une sorte de femme fatale, une sorte d'Eri exit les défauts. c'était terriblement impressionnant de s'en rendre compte. Elle lorgna sur le magazine amusée. Chez ses parents, il n'y avait pas la télévision donc, Eri fut toujours une gamine hors compet pour les people et les célébrités. Le cinéma ? Elle ne pouvait aller voir que des films d'auteur dans des petites salles d'essai. Et elle ne s'en portait pas plus mal.


"Akio senpai ne se reconnait pas dans ce genre de magazine ? ELle est la capitaine de notre université après tout...elle doit bien faire quelques pages du journal local."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Une des Nôtres [PV Akio]   Dim 17 Aoû - 2:31

Après avoir pénétré dans le foyer, le petit train train quotidien du vendredi matin arrivait. Prendre un café, lire pendant quelques minutes ses magazines, puis parler avec Eri Fujiwa. Eh oui c'était le petit rituel xD. Sa camarade la salua sans vraiment décoller les yeux de son livre, elle devait être absorbée par sa lecture... Aiko souria et but une gorgée de son café. Ou plus précisément, elle se brula avec une gorgée de café. La jeune étudiante assise près d'elle essaya tant bien que mal de la prévenir, mais c'était trop tard. Aiko ria légèrement avant de lui répondre.

C'est pas grave j'ai l'habitude Razz

C'etait vrai, elle se brulait tout le temps... Mais son palais s'en portait bien alors pourquoi s'en priver ?... Aiko supposa ensuite que le livre que lisait sa camarade devait être intéressant. Enfin elle supposait hein, elle n'en avait pas la moindre idée xD. Eri lui répondit que ce livre l'était, puis elle répliqua une petite tirade que la capitaine des Seika comprit à moitié xD. Hummm tout ce charabia de littérature, ce n'était pas son fort. Aiko souria et répliqua à son tour, faisant mine de comprendre.

Et il a bien raison ! Laughing

Eri referma par la suite son bouquin pour observer ce que lisait miss Takabe. Un magazine complètement différent de la jeune étudiante il fallait le dire. Deux univers totalement opposés ! La petite brunette regarda le livre que la capitaine tenait entre les mains, amusée, puis elle lui adressa la parole avec une petite tirade digne d'Eri Fujiwa. Aiko savait que sa cadette l'admirait, mais ce n'était pas une raison pour laquelle il fallait la mettre sur un piédestal... Aiko lui souria et baissa légèrement son livre.

Humm tu sais, capitaine n'est pas un poste de la plus haute importance... Je ne mérite surement pas une page du journal, sauf si j'accomplissais quelque chose d'exceptionnel Razz

Lui répondit-elle amusée. C'est vrai que cela ne servirait à rien de la mettre dans le journal local, et puis ce serait pour dire quoi au juste ?... Aiko feuilleta quelques pages de son bouquin, puis elle le posa sur ses genoux pour s'adresser à Eri, tout sourire.

Dis, je paris que tu n'as jamais lu ce genre de magazine, je me trompe ?

Ce n'était absolument pas une attaque. Juste que sa cadette semblait étonnée devant ce genre de magazine, elle ne devait pas y connaitre grand chose. Mais ce n'était pas un crime. Après tout, Aiko ne connaissait absolument rien à Locke et ses théories !

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Une des Nôtres [PV Akio]   Dim 17 Aoû - 22:38

Eri sourit, le capitaine était trop modeste. C'était ce genre de simplicité combiné à une féminité pure que Fujiwa appréciait chez Akio. Elle se contenta de hocher la tête, traduisant que senpai avait sûrement raison sur ce point là. En revanche sa dernière question la désappointa quelque peu. Comment ça ? Etait-elle en train de se faire passer pour une ringarde ? La vérité en plus était que, en effet, elle ne lisait pas ce genre de magazine. Elle pencha sa tête sur le côté, trouvant les mots :

"Eh bien..oui. Mes parents n'ont pas vraiment ce genre de magazine chez eux. "


Elle posa ses mains à plat sur ses genoux et observa ses ongles manucurés. eri fit la moue en se rendant compte qu'un peu de vernis était écaillé.

"Je...en fait, je n'ai jamais eu l'occasion de lire ca. Je e connais pas les trois quarts des personnes citées dans ce magazine."


Elle rit doucement et nerveuse. Elle avait l'impression de s'enfoncer. Oui, elle n'était que du rock des années 70, son trip à elle c'était Janis Joplin ou Petula Clark. Donc, si on lui citait des groupes contemporains japonais ou encore des actrices dans un drama pour lycéennes populaires elle aurait un peu de mal. Elle aurait plus de chance avec Machiavel.

"Oui, je suis une femme du siècle dernier." finit-elle par sourire et se laissa aller contre le dossier du canapé. Elle n'aurait pas du se lever si tôt. Une vraie torture pour rester éveillée. Elle rejoindrait ses parents samedi pour manger avec à midi. hum, aller à Kyoto dans leur maison de ville ne la réjouissait pas tellement mais ils avaient besoin d'avoir des nouvelles de leur fille chérie.

En attendant, là c'était encore les cours, et dans une heure, il fallait allée en sport. Elle avait du prendre cette option sous la pression de son père qui désirait qu'elle soit souple du corps également et non de l'esprit uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une des Nôtres [PV Akio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une des Nôtres [PV Akio]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika VS Nanzaï :: ~SEIKA UNIVERSITY welcome girls * :: *LE FOYER-
Sauter vers: