Seika VS Nanzaï

Deux universités s'affrontent depuis de nombreuses années..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvaille [Eri-Chan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 15:33



  • Naoki se réveilla tôt ce matin là. Il regarda sa chambre entièrement, puis décida de se hisser de son lit difficilement. La veille, il avait rencontré une jeune fille du nom d'Eri-Chan. Et ce matin, en se réveillant, il pensa à elle... pourquoi ? Parce que tout simplement elle viendrait chez lui.

  • Le jeune garçon s'habilla et commença à jouer du violon, la gouvernante arriva sans bruit avec un plateau, regardant joyeusement son protégé etre aussi heureux. Cela ne lui arrivait jamais, c'était la première fois que la vieille gouvernante entendait Naoki jouer aussi bien du violon. Le jeune garçon, habituellement dans un état de depression depuis qu'il était petit, c'était soudain métamorphosé. Pourquoi donc ce changement soudain ? La gouvernante ne posa aucune question. Etant plus jeune, Naoki vivant seul avec sa gouvernante n'avait jamais sourit à qui que se soit appart à elle... Seulement, les sourires qu'il lui adressait signifiait qu'il voulait être libre, de voler de ses propres ailes, et qu'enfermé ici, il ne pouvait être que malheureux. Et c'était le cas, pas une seule fois, elle entendit son rire... pas même une esquisse de gaitée... Naoki vivait dans la tristesse et dans la solitude.

  • Et aujourd'hui, depuis qu'il était rentré de l'école, il avait un petit sourire en coin de bouche, un sourire heureux, mais discret. Ses sentiments étaient peut être difficiles à cerner pour les autres, mais pas pour la gouvernante. Cette vieille femme avait observé le jeune Naoki depuis ses premières secondes de vie. Elle le connaissait par coeur et voyait bien qu'il se passait quelque chose de nouveau dans sa vie. Naoki s'arrêta de jouer, et regarda sa gouvernante les yeux pleins d'emerveillement :


  • La vie m'ouvre enfin ses porte nourrice.
  • Sois heureux alors, mon cher petit Naoki.
  • Devines quoi... j'ai rencontré quelqu'un.
  • Fais attention mon petit Naoki... tes parents ne te laisserons pas vivre éternellement dans le bonheur, mais si tu crois que tu as un avenir quelconque avec cette personne... alors protèges tes sentiments et ta relation avec elle de tout ton coeur... c'est peut être ta seule chance de rester heureux jusqu'au bout !
  • Je ne comprends pas nourrice... que veux-tu dire ?
  • Tu le découvriras bientôt mon garçon...



  • La nourrice quitta la pièce. Le jeune héritier passa la journée à réfléchir à ce qu'avait dit la vieille dame. Il était à présent dans son bain, toujours à réfléchir... il regardait le ciel. Et se rappela de la venue de la jeune fille. Il sortit alors du bain, espérant être prêt à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 15:46



« Oka-san! » s’exclama Eri en ouvrant la porte de son petit appartement.

Ses colocataires étaient parties en vacances et elle avait reçu une visite surprise de sa mère. Sora Fujiwa se tenait devant la porte, radieuse et belle. Encore jeune, cette jeune mère était convoité par les plus grands opéras mais également magazines. Elle était à peu près célèbres dans le monde de la culture. Aujourd’hui elle portait une robe salopette en jean et un grand T-shirt des Geronimo Jackson par-dessous. Sora prit sa fille dans ses bras et la serra fort.

« Eri-chan! Désolée je ne reste pas longtemps, je suis de passage, je viens voir une vieille amie qui a besoin d’aide. Alors comment ça se passe ?
»

Eri l’invita à entrer tout en réfléchissant à une réponse plausible. En réalité, cri était morte de trouille, elle ne savait plus quoi penser. A dix-huit heures elle devait se rendre chez Naoki, un garçon populaire et depuis ce matin, elle ne pensait qu’à lui. Sous la douche, à la cuisine. C’était assez embêtant comme sensation, elle avait impression qu’il la hantait. Elle fila dans la petite cuisine pour réchauffer le thé et sourit à sa mère restée debout.

« La routine, oka-san. L’école, le boulot ! Tout ça! »

« Et les garçons ?
» demanda sa mère du tac au tac.

« Voyons ’ka-san » maugréa Eri en rougissant.

Sora rit tout à coup, elle savait pertinemment que sa fille était assez malchanceuse en amour mais elle ne désespérait pas. Eri était une très belle jeune fille qui finirait par trouver son bonheur. Mme. Fujiwa la remercia quand elle lui servit le thé et but une gorgée.

« J’ai appris que tu jouais au piano-bar du coin, plus de conservatoire ?
» s’étonna-t-elle.

« Hum, non, » soupira Eri.

Elles passèrent une heure à papoter de tout et de rien, quand 17h sonna, cri se rendit compte qu’elle allait être en retard. Elle congédia gentiment sa mère qui flaire l’affaire et fila se préparer. Elle ne pouvait définitivement pas se présenter en guenon bien que la tentation fut forte. Elle passa devant sa coiffeuse et se fit un chignon compliqué laissant échapper quelques boucles pour encadrer son visage. Elle y coinça une vieille barrette datant de son arrière grand-mère et enfila une tenue de soirée qui était une robe beige crème lui arrivant aux genoux et s’attachant autour du cou, un dos nu quoi. Elle enfila des escarpins noirs, se couvrit d‘un grand châle, prit son sac et se dépêcha de descendre appeler un taxi.

Une heure pus tard elle arrivait devant l’imposante demeure des Umemura et elle fit de grands yeux. Elle paya le taxi en le remerciant et descendit, impressionnée par l’architecture. C’était immense ! Il y avait même des vigiles ! Elle se dirigea timidement vers le portail et sortit la feuille de papier où était composé le code. Les gardes la surveillaient du coin de l’œil mais voyant qu’elle avait le bon code la laissèrent passer.

La traversée du jardin fut éprouvante, c’était si beau qu’elle se perdait en contemplation. Après quelques minutes, elle parvint enfin à l’entrée du bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 19:38



  • Le jeune garçon faisait les cent pas dans sa chambre. Il n'en pouvait plus, il avait réfléchit pendant toute la journée, et n'avait toujours pas compris le sens des mots de la vieille gouvernante. Le jeune garçon vit alors la jeune Eri-Chana rriver devant les gardes qui tenaient l'entrée. Le jeune garçon, vêtu de son habituel kimono violet. Il descendit les nombreuses marches de la demeure et arriva enfin au bout du coiloir, traversa le salon, et regarda la jeune fille arriver.

  • Naoki la regarda gentiment, tandis qu'un des gardes venait avec Eri-Chan. Ce garde l'avait rattrapé afin de voir si elle était vraiment attendue ou si elle avait réussie à avoir le code d'entrée pour les visites. Le jeune garçon regarda le garde qui lâcha la jeune fille des yeux pour se courber devant le jeune héritier du groupe Umemura :


  • Umemura-Sama... Nous avons repérés cette jeune fille et je l'ai suivit au cas où elle n'était pas attendue...
  • Tout va bien, je l'attendais bien... retournez là bas.


  • Le jeune garçon fit un sourire à Eri-Chan et l'invita à pénétrer dans un umble demeure. Il lui fit visiter tout le bas de la maison, le salon, les cuisines, la salle de fête, de réunion, celle des cérémonies du thé, la grande bibliothèque et enfin, la salle où ils allaient rester un bout de temps... la salle de musique. Le jeune garçon faisait quelques sourires et fixa longuement le piano central. Il caressa les touches du clavier en se mordillant les lèvres et dit :


  • Le voici Eri-Chan...


  • Il s'installa au piano, et rejoua une mélodie qu'il avait souvent écouter durant son enfance pour faire couler ses larmes. ( celui de ce matin XD ) Le jeune garçon fit un sourire et dit en se poussant :


  • Tu me montres ?


  • La vieille gouvernante arriva et souleva une dalle où se trouvait un réchaud à thé, et y déposa une flamme pour faire réchauffer du thé. Le jeune garçon s'asit et servit deux bols de thé bien chaud. Il en prit un afin de boire une gorgée discrète. Il réfléchissait toujours à ce qu'avait dit la vieille femme. De quels sentiments parlait elle ? Il ne lui semblait pas en avoir... en même temps, il n'en a jamais eu, d'autre sentiments que la tristesse... rien du tout depuis qu'ilé tait né. Le jeune garçon fixa longuement ce qu'il y avait autour de lui. Et se laissa emporter par le gout du thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 20:06

Eri sursauta en se rendant compte qu’un garde lavait suivi, alors qu’elle s’apprêtait à entrée sur le perron. Elle l’observa, assez désorientée avant d’apercevoir Noaki à l’entrée de la grande demeure. Elle sourit, soulagée et surtout ne souhaitant pas cse faire éconduire. Les paroles échangées enter les deux hommes la rassura et elle s’inclina légèrement à son tour devant Umemura-sama. Elle ne désirait pas être impolie ou quelque chose dans ce genre. Elle hocha la tête quand il l’invita à entrer et le fit avec plaisir. Ils vagabondèrent dans la maison pour faire découvrir à Eri-chan le rez-de-chaussée plein de beauté et de surprise. C’était immense ! Fujiwa avait toujours eu l’habitude de vivre dans un manoir, mais c’était loin de tout ça; On avait l’impression d’être dans le château du Prince Charmant en question. Et charmée elle l’était par le on et la gentillesse de Naoki qui quand il s’adressait à elle était toujours prévenant.

Enfin, ils arrivèrent à la salle de musique, là aussi le tout était impressionnant, elle avait l’impression d’évoluer dans un autre univers totalement irréel. Elle observa le piano avec attention et tourna autour avant de s’en rendre qu’effectivement c’était un objet de collection, ancien et qui respirait l’Europe. Rares étaient ce genre de modèles et leur sonorité harmonieuses était parfaite. Elle sourit quand il s’installa pour jouer et l’écouta poliment, appréciant la musique qu’il jouait. C’était long et langoureux, quelque peu triste mais il avait un bon doigté. Quand il lui demanda de lui montrer, elle rougit…elle ? Mais il jouait presque mieux qu’elle. Elle qui avait fait le conservatoire et qui avait eu un précepteur allemand. Ele déglutit péniblement et s’approcha timidement avant de s’asseoir.

« Je vais essayer… »

Cependant la gouvernante arriva. Eri s’inclina respectueuse devant la femme et la remercia pour avoir apporter du thé. Elle s’intéressa ensuite au clavier, et le frôla légèrement, elle en avait presque des frissons. Elle sourit et s’amusa ensuite à jouer un morceau de jazz rythmé qu’elle avait appris durant son enfance. Un morceau gai, pas classique pour un sous et rapide. Ses doigts fins courraient sur le clavier sans même hésité. La pièce s’emplit vite de la mélodie joyeuse et festive. Elle en jouait souvent du jazz ou du blues dans son piano bar et généralement, les clients appréciaient.

Elle voulait réchauffer le cœur de Naoki pour qu’il connaisse un peu de joie. Parce qu’au fond cette maison était grande, et bien que supra meublée et luxueuse, elle respirait la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 20:51



  • Le jeune garçon fit un grand sourire. Il fixa longuement la jeune fille qui jouait tranquillement. Il regarda alors sa gouvernante qui faisait un large sourire. Elle se pencha vers Naoki avec un grand sourire et lui dit tout bas :


  • Naoki chéri... cette jeune fille que tu vois là bas, ne la laisses pas partir, elle mettra de la joie dans ton coeur, et ça c'est très important... surtout, ne gâche pas tout ça en écoutant les autres.


  • Naoki aquiesca d'un signe de tête, mais ne comprenait pas vraiment ce que disait la vieille dame. Eri-Chan termina son morceau et les deux spectateurs applaudirent en coeur avec le sourire. C'était vrai qu'Eri-Chan redonnait de la joie à Naoki. Il regarda la gouvernante qui partit, puis à mi-chemin elle se tourna vers Eri-Chan :


  • Ma petite... ne laisses jamais personne t'enlever Umemura-Sama... quoiqu'il arrive, essait de le garder près de toi, vous êtes liés par un lien étrange, et il faut que tu restes auprès de lui, cela fait trop longtemps que cette maison n'a pas connue la joie... alors fais tout pour rester avec lui.


  • Sur ces quelques mots, la vieille dame s'en alla pour de bon. La pièce resta dans le silence quelques temps. Puis le jeune garçon le rompit en versant du thé dans un bol :


  • Eri-Chan... ano... viens boire ce thé, c'est le plus cher du groupe Umemura... c'est celui qui est le meilleur pour l'instant. Plus cher que les sushis... plus cher que pleins de choses... et j'aimerais te le faire découvrir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 21:09

Cri sourit et rit un peu quand ils applaudirent, vraiment ce n’était rien et ça lui avait fait plaisir de blasphémer en jouant du jazz sur un piano que Chopin avait touché. Elle croisa le regard de Naoki et s’attendrit en apercevoir ses prunelles rieuses. Elle souhaitait qu’il soit heureux pour toujours. Le voir sourire, insouciant et plein de bonheur était une des plus belles choses qu’elle pouvait voir. La gouvernante décida de partir et une fois arrivée à la hauteur d’Eri lui parla.

Fujiwa rougit un peu sous ses paroles plein de sens. Rester avec lui ? Ne pas le laisser partir ? Etait-ce seulement Eri qui décidait, si ça tenait qu’à elle, bien sûr qu’elle resterait avec lui mais les paroles de l gouvernante lui faisaient penser qu’une menace pourrait bientôt enlever ses instants de bonheur. Et puis ils n’étaient pas vraiment ensemble non, même si elle commençait à vraiment l’apprécier. Les yeux dans le vague, elle suivit la bonne femme du regard avant d’être tirée de ses pensées par Umemura-sama qui l’invitait à venir boire le thé le plus cher du Japon.

Elle rit franchement amusée et hocha la tête avant de le rejoindre pour goûter à ce fameux thé. Elle y trempa ses lèvres et but une gorgée avant d’illuminer son regard de grâce.

« Hum! Je connais ce goût! Mon père boit le même thé quand il écrit un grand roman..je ne savais pas que c’était ta famille qui le produisait. »

Elle adorait cette saveur parfois en écrivant, son père lui faisait goûter ce thé et lui expliquait que malgré son prix, c’était un thé raffiné qui était rare au Japon. Elle pensait alors, durant son enfance, que ce thé était fabriqué au pays du père noel. Elle rit encore à cette pensée. Décidément, elle se sentait bien et naturelle avec Naoki. Eri rougit en pensant à lui, elle savait qu’à ce rythme là, elle craquait sûrement entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 22:23



  • Le jeune garçon la regarda longuement. Scrutant le moindre sentiment sur son visage, lorsqu'elle gouta à son thé. Le jeune garçon fit un sourire en l'entendant parler. Il fit un sourire et dit en lui donnant un sac plein d'herbe de thé :


  • Si ton père, aime le premier thé, que j'ai inventé, alors je serais ravi de lui en donner un peu... tu pourras lui dire, que je suis un ami à toi, et qu'il pourra venir se procurer mon thé quand il le souhaite.


  • Umemura-Sama commença à réfléchir sur ses paroles, des amis ? Oui, des amis. Pour Naoki, la jeune nippone était une vraie amie. Il lui redonnait la joie de vivre. C'était beau comme cadeau. Elle était comme un ange tombé du ciel pour lui donner la force de vivre. Le jeune garçon regarda longuement la jeune fille, scruta son visage tant aimé. Oui, il aimait ce visage. Malgré que le jeune homme ai tout le temps une éternelle souffrance et dépression en lui, il était heureux de la voir être ici, et de passer du temps avec Naoki. Il commença à réfléchir. " Mais si tu crois que tu ai un quelconque avenir avec cette personne... fais tout pour garder ce lien qui vous unis. " Naoki regarda alors la jeune fille d'un autre oeil. Le jeune garçon posa sa tasse de thé et s'approcha d'elle le souffle court :


  • Eri-Chan... il n'y a que l'amitié qui nous lis d'après toi ? Ou est-ce qu'il y aurait autre chose ?


  • Cette question vagabondait dans sa tête depuis qu'elle avait pénétrer dans sa demeure. Naoki regarda la jeune fille droit dans les yeux. Etait-ce... ça, le coup de foudre ? Comme ils le disaient dans les livres ? La question était très banale si c'était quelqu'un qui avait déjà était amoureux. Mais pour Naoki, le sujet restait tabou, comme le mot d'ailleurs. L'amour n'avait pas sa place pour un héritier d'un groupe aussi important qu'était le groupe Umemura. Le jeune garçon regardait maintenant le réchaud, et resta là à regarder la flamme danser en dessous de la casserole fumante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 22:38

Elle prit le sac en inclinant doucement son visage pour le remercier. Son père serait content à coup sûr et il lui dirait, pour une fois que tu me sers Eri. Ca serait pour la taquiner car Mr. Fujiwa aimait sa fille plus que tout. Elle serra le paque conter elle comme sic était très précieux. Son thé ? Décidément, Naoki était plein de ressource et de créativité, c’était ce qu’elle appréciait le plus chez lui. Elle se permit timidement de l’admirer, le trouvant d’une beauté spéciale, assez fatale et rare. Une beauté que la tristesse aurait forgé au cours des années précédentes. Une beauté que seule la solitude permettait. Elle déglutit discrètement en le voyant déposer sa tasse pour s’approcher d’elle. Elle fit un petit sourire gêné, peu habituée à la proximité.

Sa question la chamboula totalement, comme un coup de tonnerre qui ébranla son âme. Elle pose sur lui deux prunelles sombres et vacillantes, tels des bijoux de jais qui fondait sous le doute et l’émotion. De l’amitié ? Autre chose que de l’amitié. Elle ne savait pas vraiment, elle n’était pas souvent tombée amoureuse dans sa vie et reconnaissait mal c sentiment qu’elle confondait parfois avec l’amitié. Elle posa le sachet sur ses genoux et baissa la tête honteuse :

« Je…je ne sais pas Umemura-sama » souffla-t-elle doucement.

En revanche ce qu’elle savait c’était qu’elle appréciait la présence douce et calme de Naoki, qu’elle le trouvait admirable et désirable. C’était un être que la perfection avait touché et elle aimait bien le contempler. Il avait des gestes gracieux comme s’il était né sur la lune et qu’au fond, un accident l’avait fait tomber sur Terre. Elle finit par lever son regard sur lui. Elle leva sa main et s’empara avec délicatesse de celle de Naoki avant de sourire :

« Je ne sais pas, en revanche. J’aime être avec toi… »

L’aimait-elle ? Elle intensifia son regard, incertaine alors que son cœur battait fort, trop fort. Elle serra la main du jeune homme dans la sienne et tenta de décrire ses émotions :

« Mon cœur s’affole un peu quand je suis avec toi. »

Elle rit doucement, étonnée de se l’avouer, elle qui généralement refusait de croire qu’un garçon puisse avoir une quelconque influence sur son cœur, c’était râpé.

« Et j’aime bien ça. Ca me rend vivante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Lun 18 Aoû - 22:58



  • Le jeune héritier du groupe Umemura regarda longuement la jeune fille, avec tendresse et joie. Elle lui prit la main se qui lui fit évidemment énormément plaisir et il fixa longuement la fille lorsqu'il lui parlé. Le jeune garçon relâcha la main de la jeune fille quand celle-ci lui annonça l'éternel, je ne sais pas. Le jeune garçon fit un timide sourire et recommença à jouer avec son violon... la mélodie dans sa tête était fortement intense et demandait à être jouée.

  • Après qu'il eut terminé, il se reconcentra sur la jeune demoiselle et posa son précieux violon. Il se placa à côté de la jeune nippone. Il n'avait jamais été aussi sûr de toute sa vie. Le jeune garçon regarda la jeune fille, il lui passa une main dans ses cheveux et de l'autre, le jeune garçon l'attrapa en dessous de la poitrine pour l'attirer à lui. Il la serra contre son corps, son étreinte enveloppant entièrement la jeune fille, il se laissa emporter par ses émotions et resta comme cela, en train d'enlacer cette jeune fille qu'il ne connaissait qu'à peine.


  • Laisses moi rester... encore un peu comme ça Eri-Chan.


  • Umemura-Sama la lâcha et se remit devant elle pour reprendre son thé. Il commença à le siroter comme si de rien était. Ce n'était qu'à ces moment de faiblesse que les sentiments de Naoki étaient transparent, il reprit le sourire quand il déposa sa tasse.


  • Allons nous promener dans mes jardins... Eri-Chan !


  • Le jeune garçon se releva et invita Eri-Chan à le suivre joyeusement, il faisait comme si de rien ne s'était passé, c'était typiquement lui. Impossible de savoir ses pensées, ses sentiments, d'antissiper ses actes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 15:34



Elle sourit doucement quand il lui lâcha la main pour se diriger vers son violon. Il s’en empara et commença à jouer. Eri cligna lentement des paupières en le contemplant, il jouait vraiment bien, avec un raffinement génial. Chaque note de musique la caressait et violon en main, le jeune homme semblait encore plus beau qu’avant. Elle ferma les yeux quand il arrêta de jouer pour ne pas laisser échapper cette mélodie de sa mémoire, elle s’en souviendrait de jour comme de nuit, c’était une promesse. Elle l’admira s’asseoir à ses côtés et le décris silencieusement du regard. La jeune fille s’étonna quand il passa une main dans ses cheveux mais ne rompit pas le contact visuel comme si ce geste n’avait qu’un peu plus servi à l’envoûter. Sa surprise fut cependant soudaine quand il l’attrapa par le buste pour l’attirer à lui. Elle écarquilla vivement les yeux, tétanisée par ce geste.

Elle n’osait plus bouger et ne savait pas quoi faire de ses bras qui restaient suspendus au-dessus des épaules de Naoki. Malgré tout, elle lui permit de prolonger un peu l’étreinte, si ça lui permettait de se sentir mieux, elle e n’était pas du tout contre. Eri était toute chose suite à ce geste et ne savait plus quoi penser…elle aimait ce contact, beaucoup même. Elle était seulement incapable de lui rendre, car à ce moment, Naoki avait semblé si fragile que la moindre caresse l’aurait brisé.

Mais elle fut tout aussi surprise quand il lâcha tout à coup pour se remettre face à elle et boire son thé. Elle cligna rapidement des paupières, les yeux gros comme des billes. Elle ne comprenait plus du tout. C’était parfois dur de suivre la spontanéité du jeune garçon. Elle s’éclaircit la voix et baissa son regard, un peu rouge. Se promener ? Elle fit la moue et redressa son visage avant de sourire :

« Hai ! » affirma-t-elle en hochant vigoureusement la tête pleine d’entrain comme une fillette.

Elle se leva à sa suite, toujours un peu perplexe et confusepar ses sauts d’humeur et le suivit à l’extérieur. L’air frais lui fit d’ailleurs beaucoup de bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 19:54



  • Le jeune garçon regarda longuement la jeune fille qui marchait à ses côtés. Ils se rendirent dans les jardins, avec les petits lacs peuplés de carpes coyes, des ponts typiquement asiatiques en bois, et les sols pleureurs qui laissaient leurs branches atteindre la surface de l'eau afin de la briser. Le jeune Naoki alla s'assoir à un banc de pierre en dessous de l'un des sols pleureurs et contempla le petit lac se trouvant devant lui.

  • Il vit une table à ses côtés, avec posé une thélière accompagnée de deux bols à thé. Il fit un petit sourire, la gouvernante connaissait son protégé par coeur et savait qu'il viendrait contemplé le lac merveilleux avec elle. Naoki se servit du thé et versa une tasse à la jeune demoiselle qui se trouvait à côté de lui. Restant silencieux, il présenta la tasse à la jeune fille et la laissa sur la petite table. Il but une gorgée de sa mixture à base de fleur et regarda les carpes coyes nager en petits groupes.


  • De tous les endroits qui se trouvent dans cette maison, c'est ici que je me sens le mieux.


  • Pendant la traversée de la maison entière, il avait transporté avec lui ce qu'il avait de plus cher... son violon. Le jeune héritier effleura l'eau de sa main pour ceuillir une fleur de lotus qui poussait tranquillement entre les herbes aquatiques. Naoki la présenta à la jeune fille, puis il recommença à jouer un air angélique, triste, pleins de rêves composé essentiellement de liberté. Le rêve et le désir d'être libre, c'était bien entendu ce que désirait Naoki. Savoir choisir sa voix, ne pas être obligé d'obéir aux désirs de ses aînés, choisir avec qui il voudrait faire sa vie... le jeune garçon reporta son attention sur la jeune fille puis lui dit :


  • C'est sans doute un peu soudain de dire cela... mais la vérité est que je ne sais pas qui tu es pour moi. Un lien étrange que je n'ai jamais ressenti est apparut quand je t'ai rencontré, et ce lien ne cesse de s'agrandir et de faire de mes sentiments... un tourbillon étrange, qui ne s'arrêterait jamais d'aller de plus en plus vite... mélange de tristesse et de bonheur, je ne sais plus ce que c'est....


  • Et cela était vrai, Naoki Umemura, dix sept ans, n'avait jamais ressenti aucun sentiment d'attachement envers quelqu'un d'autre que sa nourrice... il ne savait pas quel était ce lien qui s'était forgé entre la jeune fille et lui. Naoki alla se rassoir auprès de la jeune femme et rebut une gorgée de thé, puis une autre, et ainsi de suite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 20:34

Eri respecta le silence qu’avait laissé planer le jeune héritier. Elle se contentait d’admirer le jardin magnifique, typiquement traditionnel. Elle se sentait d’ailleurs un peu tâche dans le décors alors que naos élégant avec son kimno se confondait parfaitement dans ce paysage tout droit venu d’une autre époque. Ici, elle se sentait beaucoup plus sereine, en paix, elle avait cette douce impression de tranquillité et sécurité. De plus, elle adorait les saules pleureurs. Etant petite, elle jouait à s’y cacher pour parler aux fées . Elle le suivit lentement et s’assit à ses côtés tout admirant le grand étang qui faisait penser à un lac. La surface de l’eau plane, brillait de légèreté.

Eri se frictionna les bras, elle était contente de pouvoir connaître ce genre de paysage paisible avec lui. Elle sourit en remarquant le thé, c’était bon pour la santé, si naos en buvait souvent, il n’aurait ni cancer et mourrait très vieux. Elle s’inclina pour le remercia quand il lui tendit sa tasse et elle la prit avant de tremper ses lèvres dans le liquide un peu ambré. C’était chaud et doux tout comme la sensation qui la prenait quand elle était avec lui. Elle hocha la tête quand il lui parla de cet endroit :

« Tu as très bon goût..
»

Elle l’admira se pencha vers l’eau pour s’emparer de la fleur-bijou qu’était le lotus. Elle rougit comme une gamine quand il la lui présenta et l’admira jouer une nouvelle fois du violon. Le long discours qui ensuivit cette mélodie triste la laissa quelque peu perplexe et encore plus confuse. Elle ne savait pas non plus quel genre de lien elle était en train de créer avec lui. Elle avait une attirance mystérieuse et d’une douce tiédeur pour lui. Etait-ce de l’amour ? L’amour en lui-même était délicat à définir, délicat comme les traits du jeune qui se confondaient de pace Elle soupira et sourit un peu. Il revint s’asseoir pour savourer son thé et elle resta pensive, silencieuse. Réfléchissait à tout ce qui l’unissait à Naoki depuis leur rencontre. La facilité avec laquelle il avait pris sa défense, sa passion pour les livres et la musique.

Fujiwa se tourna dès lors un peu vers tout en prenant le temps de boire son thé sans le lâcher du regard. Elle savait qu’elle ne souhaitait pas qu’on lui retire la présence du jeune garçon. Elle posa sa tasse à moitié vide et prit délicatement la main du jeune homme entre les siennes.

« Ne sois pas triste Umemura-sama, à partir d’ aujourd‘hui, je vais faire en sorte que tu souris. Je veillerai sur ton bonheur. Et c’est une promesse que je te fais.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 21:14



  • Naoki donna un léger regard à la jeune fille. Le faire sourire ? Rien que de voir son doux visage lui faisait l'effet d'une bombe qui déversait en lui un bonheur sublime qui se répendait dans tout son corps, et qui le faisait sourire intérieurement. Le jeune garçon regarda longuement la jeune fille. Et de sa main prise par celle de la jeune fille, il la serra doucement dans sa main, pour que la chaleur de son corps pénétre dans la paume de la main de la jeune fille.
  • Naoki fit un sourire et regarda longuement le paysage féérique qui se présentait à lui. Et fixa longuement la jeune fille à la voix enchanteresse. Il lui déposa un baiser sur sa main avant de la relâcher. Il fit un sourire puis reprit son sérieux. Le jeune garçon regarda en suite l'étandue d'eau et les carpes coyes tristement, puis dit :


  • Si tu relâches un poisson dans une rivière... sois sûre qu'il nagera.


  • Cette phrase ne voulait rien dire sortie du contexte, mais il pensait qu'en disant cette phrase, la jeune fille se poserait des questions, et finirait par trouver ce qu'il voulait dire. Mais cela resterait un mystère si celle-ci ne trouvait pas... et qu'elle laisserait le poisson nager en eau trouble.

  • Naoki repensa à son enfance, le jour où la vieille gouvernante lui avait parlé pour la première fois des sentiments. Elle lui avait dit, que l'amitié était quelque chose d'exeptionnel, un sentiment et un lien fort qu'il ne fallait jamais briser, car une amitié ne se remplace pas. Elle lui avait parlé de l'amour, du premier amour... un sentiment fort qui ne s'estompait jamais quoi que l'on fasse, même si le premier amour s'en va loin, son coeur lui appartiendrait toujours... et que si l'on se cachait ses sentiments, et que s'il revoyait son premier amour, ses sentiments referont surface quoi qu'il en pense.

  • Le premier amour... était-ce cela ? Son premier amour, était-il pout Eri-Chan ? Après mures réfléxions, il en déduisit que oui, et que de toute manière, il ne pouvait qu'avoir de la pure affection pour elle. Rien arrivait par hasard pour le jeune garçon et si cette jeune fille avait prit le bus et que si elle s'était assise à ses côtés, c'était parce qu'ils devaient se rencontrer. Un lien les unissaient, et pour Naoki, c'était le lien du premier amour. Que dire de plus. Elle était pour lui, la seule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 22:26

Eri eut un léger froncement de sourcil à l’entente de sa phrase pour le moins énigmatique Se comparait-il à un poisson piégé dans un bocal. Elle jeta un coup derrière à l’énorme demeure des Umemura…un grand aquarium alors. Elle reposa un regard doux sur l’héritier et lui fit un sourire rassurant. Elle n’était pas douée pour réconforter bien qu’elle tentait. Elle avait apprécié le contact des lèvres douces et fraîches de Noaki sur sa main et en avait comme d’habitude rougit.

Depuis son enfance, Fujiwa était une fille assez introvertie, bien qu’elle fit des efforts pour aller vers les autres et qu’elle souhaite se lier avec eux, ce fut presque tout le temps un échec. Seuls ses parents comptaient vraiment car d’une extrême gentillesse, ils l’avaient toujours soutenu. Grâce à eux, elle n’avait jamais été seule. Elle écouta les rumeurs du petit lac donc l’eau clapotait lentement créant une berceuse naturelle qui devait enchanter les poissons. Elle jeta un regard lourd de signification en direction du jeune home et finit par lui sourire tout naturellement.

Le rendre heureux, c’était ce qu’elle désirait vraiment et vivement. Il y avait cette impression en elle qui lui disait qu’elle souhaitait le voir chaque jour et chaque nuit qui se succèderaient jusqu’à ce que el monde arrête de tourner. Et même s’il le monde arrêtait de tourner…ce ne serait pas suffisant pour qu’elle arrête de…l’aimer. Son cœur loupa un battement puis reprit un rythme plus effréné l’aimer ? Ses prunelles vacillèrent sous la surprise alors que son cœur approuvait en battant plus fort vers lui, comme s’il voulait s’échapper de sa poitrine.

Elle se releva lentement et se dirigea vers l’eau avant de s’accroupir pour observer les carpes toutes plus magnifiques et rares les unes que les autres. Sans le regarder, elle s’adressa à Naoki:

« Umemura-sama… tu es une personne exceptionnelle…c’Est-ce qui te rend terriblement seul… »

Elle releva son regard vers le reste du jardin et sourit :

« Tu es important à mes yeux »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 22:41



  • Naoki regarda longuement la jeune fille. Il resta assit en buvant son thé miraculeux. Tout en écoutant la jeune fille, il ne l'écouta pas pour autant, enfin, il l'écoutait bien, tout en pensant à autre chose. Le jeune garçon se releva pour aller voir la jeune fille avec sa tasse de thé et se pencha vers elle pour s'accroupir à ses côtés :


  • Eri-Chan...


  • Il ne continua pas sa phrase, il n'en avait pas vraiment envie finalement, elle devait trouver cette phrase elle même. Il se releva et repartit s'assoir sur son banc comme un petit garçon en train de bouder. Seulement, Naoki s'acharnait sur sa tasse de thé. Le jeune regarda en suite le reste du jardin et remarqua les cerisiers en fleur. Le jeune garçon regarda en suite la jeune fille et dit un petit sourire.

  • Il commença à réfléchir sérieusement à ce qu'il pourrait bien lui dire. Rien d'exeptionnel en tout cas, quand soudainement il trouva quelque chose à dire :


  • Je ne suis pas exeptionnel, je suis juste un héritier qui a découvert la vie d'un autre oeil, un enfant qui a grandit seul, sans personne, découvrant la vie sous un autre angle... n'ayant jamais eu de jour heureux dans cette maison, j'ai appris à vivre comme bon me semblait ce qui était de m'interresser aux choses qui n'interessent personne, et dès mon plus jeune âge, j'ai appris mon futur rôle dans le groupe Umemura.

  • Malheureux depuis ma naissance, je puise toujours une éternelle détresse et une éternelle dépression qui me rend intéressant, voilà la seule chose différente entre les autres et moi.


  • Et après ce discours... très intéressant, le jeune garçon se resservit du thé. ( genre le mec fanatique du thé ) Il fixa le ciel et dit :


  • Par exemple, en regardant le ciel, certains ne verraient que du bleu avec des nuages. Moi je vois une grande étendue de liberté, qui me tend les bras afin que je puisse moi même aspirer la joie de vivre et la joie de la liberté.
  • Quand quelqu'un regarde un oiseau, il ne voit qu'un sale piaf qui risque de salir ses vêtements, moi je vois un ange qui vole dans le ciel afin de trouver un jour nouveau, et la liberté, un ange qui ramènera des jours heureux et qui m'en fera profité, moi qui ne peux pas sortir d'ici, ces idées me boulverses et ce sont les seules choses qui me font rêver. Le reste est le violon, pour exprimer mes sentiment, tristes soient-ils...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eri Fujiwa
Enter LocKdown
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28
*Humeur : Exposée
*Citation : Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.
*Petit boulot : Employée dans un Piano-Bar
Date d'inscription : 15/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
60/100  (60/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Mar 19 Aoû - 23:22

Quand il s’approcha d’elle, elle resta calme et continuait de fixer son regard sur le paysage. Le « trichant un peu triste et frustré qu’il lui lâcha la fit légèrement tressaillir mais rien de bien méchant. La jeune fille continua de contempler ls berges de l’étang, pensive et captivée par ce qu’elle ressentait.

Et puis il se mit à parler. Elle ferma les yeux et se rendit compte que sa voix était jolie et agréable. Peu importe, tout ce qu’il dirait serait agréable à entendre, c’était ce que sa jolie voix promettait, il lui semblait. Il avait de l’éloquence et savait s’exprimer, une telle maîtrise des mots était fabuleuse et cri ne pouvait que tomber encore un peu plus amoureuse de Naoki. Fujiwa ne fut cependant pas triste, bien qu’il parlait d’une enfant douloureuse et du crime que la solitude avait commis, elle ne faisait que l’admirer un peu plus pour sa patiente et sa franchise.

Umemura la touchait, profondément. Et elle désirait plus que tout qu’il sache à quel point, il la touchait, tant que s’en était inhumain. Elle se redressa lentement quand il eut fini de parler et se retourna vers lui. Le visage calme, la respiration régulière, elle était bercée parce qu’elle ressentait pour cet être qui était devenu en l’espace d’un coup de foudre si cher à sa raison et à son âme. Une légère brise se leva pour s’engouffrer avec paresse dans les cheveux de la jeune fille, l’encourageant. Elle s’avança d’un pas vers Umemura et ramena ses mains contre sa poitrine à elle, comme pour pratiquer une prière. Ses prunelles se fixèrent sur le jeune homme et brillèrent pour lui :

« Na…Naoki-san ! »

Elle se rapprocha encore d’un pas, puis un autre. Une fois à un mètre de lui, Eri lui sourit comme jamais elle n’avait souri, avec son cœur :

« je veux que tu sache que…si tu es précieux pour moi c’est parce que je t’aime.
»

Elle se tut immédiatement après, rouge de confusion. Elle-même n’avait pas réalisé la portée de ses paroles. C’était trop banal de dire ça non ? La croirait-il seulement, il ne se connaissait pas depuis longtemps mais l’éclair qui avait raisonné en elle avait ébranlé son amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Umemura

avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 27
*Humeur : Posée
*Citation : Je ne réfléchiis pas, j'agiis
*Petit boulot : Héritier du mondialement connu groupe Umemura
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 2ème année
*Popularité:
0/0  (0/0)
*Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   Jeu 21 Aoû - 18:31



  • Le jeune garçon ne regardait plus la jeune fille puis l'entendit l'intérpeler " Naoki-San " personne ne l'appelait comme cela. Il se tourna pour la corriger mais fut stoppé par un je t'aime :


  • He ?


  • Le jeune garçon fit un sourire un peu étrange, entre l'étonnement et l'incrédulité. Il comprenait maintenant pourquoi elle l'avait appelé Naoki-San, c'était pour attirer son attention. Enfin, il pensait que c'était pour cela. Le jeune garçon fit un petit sourire en coin et lui dit :


  • Eru-Chan, te rends tu comptes de ce que tu as dit ? Et surtout comment tu m'as appelé ?



  • Le jeune gaçon s'approcha de la jeune fille et la fixa gentiment, il ne savait pas comment faire pour lui avouer ses sentiments, si toutefois il y arrivait, qu'est-ce qu'il lui prouvait que la jeune demoiselle lui disait la vérité. Le jeune garçon regarda attentivement Eri-Chan puis lui caressa les cheveux en souriant tendrement :


  • Mon coeur t'appartiens Eri-Chan...


  • Le jeune garçon fit de nouveau un sourire et posa sa main libre entre les homoplates de la jeune nippone, et la poussa contre lui pour l'enlacer gentiment. Il resta ainsi pendant quelques minutes sous le regard rieur de la vieille gouvernante qui regardait la scène depuis le début dans la véranda.
  • Naoki fit un sourire, en éspérant que ce sentiment durerait pour toujours, bien entendu... Le jeune garçon respira le doux parfum émanant de la jeune demoiselle qui était entourée de ses bras.
  • * Tu vois gouvernante, je ne l'ai pas laissé partir. *


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvaille [Eri-Chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvaille [Eri-Chan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika VS Nanzaï :: ~LES LOGEMENTS c'est bien mieux d'être chez soi * :: *LES APPARTEMENTS DES GARCONS :: *MAISON DE NAOKI UMEMURA-
Sauter vers: