Seika VS Nanzaï

Deux universités s'affrontent depuis de nombreuses années..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 0:46

Samedi, le jour de la semaine que Ryu préférait en général ce jour était consacré à l'université Seika. En effet, en ce jour de repos certaines filles aimaient rester à leur université pour être au calme. Et c'était une occasion rêvée pour Ryu d'observer ces demoiselles. De plus puisqu'elles étaient beaucoup moins nombreuses ce jour-ci, Ryu avait moins de chance de se faire repérer et pourrait contempler la démarche des jeunes filles autant qu'il le souhaiterait Razz Ryu s'était levé bien tardivement aujourd'hui vers 11h45 il ouvrit les yeux ayant le soleil dans ces derniers, ouaou déjà le matin...Nan trop tôt, Ryu referma les yeux quelques minutes avant d'émerger finalement vers 12h15, dans son appartement Ryu savait très bien qu'il n'y avait plus de quoi manger, il avait oublié d'aller acheter au minimum quelques ramens >< Du coup son estomac avait beau crié Ryu ne pouvait lui donner satisfaction, il se rendit donc rapidement dans un restaurant après s'être en une vitesse éclair préparé. Un jean, une chemise noire à moitié ouverte et des converses basses grises, voilà sa tenue du jour. Décontracté tout en étant à la mode, Ryu aimait être à l'aise dans ses baskets tout en montrant ses atouts derrière les boutons de sa chemise Razz Bref arrêtons de vanter le physique de monsieur, il mangea donc un bon plat de sushis arrivé au restaurant, il adorait surtout ceux au saumon, il raffolait de ce poisson. Après s'être rempli le ventre, Ryu ne faillit pas à l'habitude de se rendre chez les belles demoiselles, il avait l'habitude de se cacher derrière des buissons juste en face des fenêtres du foyer pour avoir une belle vue sur les jeunes filles qui s'y aventurait. Lorsqu'il arriva il fut bien déçu de ne voir personne, après quelques minutes toujours personne..Ryu se demandait bien ce que fichait les demoiselles dormaient-elles toujours ? Ayant une crampe à force de rester accroupi Ryu se releva se mettant à découvert, on pouvait ainsi le voir aisément du foyer...Et alors qu'il ne s'y attendait pas le moins du monde une jeune femme débarqua dans le foyer et croisa son regard, Ryu lui adressa un sourire.

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 1:56

Samedi était un jour très calme pour les étudiantes de Seika. En effet, la plupart des filles rentraient chez elles le weekend, tandis qu'une petite minorité restaient à l'université. Aiko en faisait partie. Ses deux colocataires n'étaient pas là, elle avait donc tout le temps de s'occuper comme elle le voulait. Après un réveil mouvementé à 10h30, eh oui parce que la jeune demoiselle l'avait envoyé contre le mur ><, la belle se décida enfin à bouger de son lit. En quelques minutes, elle avait choisit sa tenue du jour, c'est à dire mini short blanc, débardeur blanc et converses blanches, tout ce qui allait bien ensemble xD. Pour une fois elle avait gardé ses cheveux lachés, et comme elle n'avait rien de mieux à faire, Aiko les avait même bouclés. Une grande première ^-^. Après être enfin prête à sortir de sa chambre, la belle partit en direction de la cafétéria, ben oui parce que dans son appart il n'y avait plus rien du tout ><. Mais malheureusement pour elle, il n'y avait vraiment rien de très appétissant à part quelques sandwichs ou sushis faits à la va vite. Aiko en avala deux-trois avant de se diriger vers le foyer. HEIN ? Il n'y avait personne ! Pas l'ombre d'un chat... C'était vraiment étrange, et la jeune étudiante n'en revenait pas, on se croirait dans une ville fantôme...Ou presque... Oui car après avoir jetté un coup d'oeil par la fenêtre, Aiko sembla apercevoir quelqu'un. Elle ferma les yeux et observa de nouveau. Il y avait bien quelqu'un, et c'était même un garçon ! Mais qu'est-ce qu'il foutait là ? xD. En tant que capitaine des Seika, Aiko se devait de faire régner l'ordre ici, elle n'allait donc pas le laisser s'échapper aussi facilement. En y regardant de plus près, la jolie brunette remarqua qu'il s'agissait d'un grand jeune homme, d'une vintaine d'années qu'elle connaissait simplement de vue. Après s'être apercus mutuellement, le jeune inconnu lui souria, le comble ! Il la narguait ou quoi ?. Aiko fronça les sourcils et se dirigea vers la fenêtre. Elle l'ouvrit assez brusquement et fixa d'un regard noir l'intrus qui se tenait debout, derrière un buisson.

" Hey ! Toi là bas ! Qu'est-ce que tu crois faire ?... What a Face "

" Et en plus tu me souris ? Tu veux vraiment que je t'en colles une bonne ? "

Dit-elle assez remontée. Ben oui, ce genre de choses avait le don de l'énerver. C'était quoi au juste, un pervers ? un voyeur ? un fou ? Il cherchait quoi au juste ?... Peu importe, Aiko comptait bien le faire repartir chez lui.

" Tu sais, si on avait besoin d'un voyeur, ou encore même d'un pervers, on aurait passé une annonce ! pig"

" Maintenant vas-t'en espèce d'imbécile ! Et apprends par coeur le réglement de l'établissement ça ne sera pas plus mal bounce "

Aiko soupira. Ben oui il lui en fallait vraiment peu pour l'énerver. Elle espérait vraiment qu'il allait s'en aller, sinon le proviseur allait lui en faire voir de toutes les couleur xD. Enfin c'était presque trop beau, comme s'il allait partir comme ca...

(Sorry ma chérie je la joue fille qui tombe pas sous le charme de bi rain meme si j'en meurs d'envie <3 mdrr)

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 12:33

Ryu avait déjà eu l'occasion d'observer cette charmante demoiselle lors des compétitions et tout simplement en observant comme il le faisait actuellement. Il savait qu'elle était capitaine des Seika et surtout qu'elle avait un caractère de cochon tout comme lui d'ailleurs pig Il ne s'attendait pas le moins du monde à être bien reçu il savait que la réaction de la jeune femme serait à la hauteur de ses espérances : c'est-à-dire des phrases remplies d'autorité et de colère, hum oui et rien qu'à voir la démarche de la jeune femme qui se dirigeait près de la fenêtre il connaissait pertinemment qu'est-ce qu'elle allait dire. Certainement un truc du genre "Qu'est-ce que tu fiches ici pervers ?!" Une réaction type des Seika qui étaient persuadées que les garçons les espionnait juste pour se rincer l'oeil. Bon d'accord c'était en partie pour ça mais pas que, Ryu adorait espionner pour voir les habitudes de ces dames. Mais malheureusement ce ne fut pas du gout de mademoiselle la capitaine qui l'envoya renifler l'herbe de l'autre côté. Pourtant Ryu avait adressé un petit sourire à la demoiselle pour mieux faire passer son intrusion il rigola alors aux paroles de la demoiselle.

M'en coller une ? Essaies pour voir j'aimerai vraiment être témoin de ça...

A peine eut-il le temps de finir sa phrase qu'elle enchaîna en l'accusant d'être un voyeur et pervers, Ryu ne put s'empêcher de rire de plus belle, bon d'accord il aimait beaucoup les femmes, il aimait les regarder mais il n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de pervers.

Alors pour toi, un garçon qui vient vous rendre visite est forcément un pervers, quelle charmante qualification, t'es comique dans ton genre tu sais...Rassures toi les filles dans ton genre ne m'interesse pas.

Elle poursuivit en lui disant de s'en aller, non mais qui était elle pour agir comme le président de la république elle allait voir que Ryu n'était pas un doux et tendre agneau qu'on dresse à sa guise, il était un méchant loup garou qui sautait sur ses proies.

Partir ? Jamais de la vie, si tu veux pas me voir t'as qu'à partir toi même !

Ryu s'éloigna des buissons devant lesquels il était et se dirigea vers la fenêtre d'où Aiko lui parlait, à l'aide de ses bras il se hissa sur le rebord il se trouvait face à Aiko et il la fixait dans les yeux, ceci ne dura qu'une poignée de secondes puisqu'il la repoussa en posant sa main sur son épaule, elle recula de quelques pas sous la force du jeune homme qui avait maintenant la voix libre, il s'introduisit dans le foyer des filles. Ouais pas mal, il ressemblait assez à celui qu'ils avaient à leur université...sauf qu'il y avait des filles en plus, Ryu ne se fit pas prier et alla s'installer sur l'un des canapés prenant la télécommande au passage il alluma la télé, ne se préoccupant plus du parasite qui se trouvait toujours dans la pièce.

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 12:51

Aiko se doutait que le jeune homme n'accepterait pas ses paroles sans broncher. Qui se serait laissé faire face à une capitaine avec la langue déliée ? xD. Surement pas ce grand gaillard de troisième année... Après avoir adressé quelques paroles assez sèches au jeune homme, ce dernier se mit à lui rire au nez. Hein ? c'était censé être drole ? Il la défia de lui coller une bonne baffe... Ahah il la sous estimait bien, comme si elle allait se gêner pour lui en mettre une ! Aiko ne répondit rien, si ce n'est un sourire hypocrite. Il répliqua ensuite sur la définition d'un pervers. En ajoutant bien entendu quelques commentaires de sa création. Aiko fronça les sourcils et lui répondit à son tour sans plus attendre.

" Pour moi oui, sans aucun doute tu es un pervers ! Cela se voit sur ton visage, même ton accoutrement, regarde-toi, tu ressembles vraiment à un perdu >_< ! "

" Eh bien tant mieux car je ne suis pas faite pour te plaire, j'ai meilleur goût. " rabbit

Dit-elle en souriant. Elle savait bien que ce court instant de fierté retombera aussi rapidement qu'il était venu. En effet, le jeune homme lui répondit par la suite qu'il ne partirait pas, mais qu'elle pouvait partir si elle ne voulait pas le voir.

" C'est ça tu peux rêver mon petit "

Aiko s'appretait à refermer la fenêtre mais contre toute attente, le jeune homme en question avanca en direction de celle ci, et escalada le mur pour arriver devant la fenêtre. Il se trouvait juste en face d'Aiko, qui le regardait avec mépris. Pour pouvoir entrer, il la poussa légèrement de quelques centimètres. Mais pour qui il se prenait ? Le voila installé sur le canapé, la télécommande en main, tranquille quoi. Aiko fit de gros yeux et soupira. Comment le faire partir d'ici ? Humm peut etre en l'énervant un maximum xD. La jeune femme s'approcha de lui et vint s'asseoir juste à côté de lui sur le canapé. Elle attrapa doucement le col de sa chemise et le rapprocha d'elle, tout en souriant en coin.

" Peut-être que je vais être la première à le faire, mais... "

Sans dire un mot de plus, Aiko leva sa main droite et lui donna une bonne baffe. Il l'avait bien mérité ! Elle se releva rapidement par la suite, par peur des représailles. Mais dans son élan elle attrapa un coussin du canapé, prête à lui lancer en pleine tête s'il faisait un geste où s'il voulait la taper xD.

" Fais attention, n'approches pas ou ça va mal finir ! "

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 14:06

Ryu qui avait envoyé des pics à la jeune femme savait très bien qu'elle réagirait mal aux paroles du jeune homme, mais qu'importe, elle l'énervait un peu à faire sa cheftaine, après tout personne n'avait le droit d'interdir à Ryu quoi que ce soit et encore moins cette jeune femme qui se croyait toute puissante dans l'enceinte de son université, non mais elle n'était pas une reine ni une déesse, et Ryu comptait bien la rabaisser pour lui montrer qu'elle n'était rien de plus qu'une pipelette qui parlait pour rien dire..Pfff et dire qu'elle confirmait qu'il avait tout pour être un pervers, l'accoutrement, le regard et en plus elle le traitait de perdu, Ryu ne réagit pas sur le coup mais sa vengeance allait être terrible, lui qui était un dragueur professionel avec les filles allait être cette fois-ci un méchant, méchant très méchant garçon. Il ne fallait pas le chercher non mais elle allait voir de quel bois se chauffer Ryu. Après être rentrer dans le foyer, il s'installa sur le canapé et alluma la télé, le parasite qui se trouvait dans la même pièce que lui s'approcha de lui et s'asseya juste à ses côtés. Il savait très bien que ça ne présageait rien de bon, mais il voulait attendre de voir qu'est-ce que voulait la jeune femme qui ne tarda pas à agir. Elle saisissa Ryu par le col et en prononçant une phrase qui portait à confusion elle le gifla fortement, Ryu esquissa un large sourire. Là elle commençait à l'interesser, une femme ayant du caractère, hum parfait, et puis on pouvait dire qu'elle n'était pas moche pour un parasite Razz Ryu n'avait pas eu vraiment mal sur le coup il était armé pour ses choses là, il lança juste un regard neutre à la jeune femme comme si de rien n'était, cette dernière eut certainement peur de la réaction du jeune homme et se releva rapidement attrapant un coussin avec lequel elle le menaça.
Elle était vraiment marrante celle la elle avait prit des cours de comédie ou quoi ? Ryu très calme ce qui était il faut le dire très bizarre, se baissa vers ses chaussures retirant les lacets pour enlever ses chaussures, il était à présent en chaussettes, il s'allongea donc sur le canapé fixant la jeune femme qui se posait surement des questions. Et à présent qu'elle ne s'attendait à plus rien Ryu très vif et très rapide prit ses chaussures et lui balança sur elle. Elle en reçu une sur la jambe et l'autre sur la figure. Ryu explosa de rire et avant qu'elle n'ait le temps de faire quoi que ce soit Ryu se releva rapidement et lui prit les bras pour qu'elle ne puisse rien faire. Par la suite il la força à reculer pour la plaquer contre le mur d'en face, bah ouais mieux vaut être prudent ça avait l'air d'être une agressive Razz

Peut-être que j'ai été le premier à le faire mais...

C'était très marrant de te voir recevoir mes chaussures sur la tête.

Ryu la fixait, plongeant ses yeux dans les siens, il pouvait ressentir la colère de la miss, il pouvait ressentir ses petites mains qui se débataient, il pouvait sentir les battements de son petit coeur près à se rompre, il aimait rendre les filles sans défence. Nan nan ne croyait pas que' c'est un sado-maso s'il vous plait mdrr seulement vous l'aurez comprit il aime jouer Razz

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 14:39

Aiko se doutait bien que la venue du jeune homme dans le foyer n'allait être pas être de tout repos. Il ne sortirait probablement pas d'ici avant un bon moment. Il fallait le pousser à bout. Mais en faisant cela, la capitaine des Seika s'énerver toute seule xD. Il était vraiment énervant et provocateur, Grrrr... Après s'etre installée juste à côté de lui pour lui donner une bonne baffe, la réaction du jeune homme fut assez étonnante. Il lui esquissa un large sourire, comme s'il était fait de marbre et qu'il n'avait rien sentit. Pourtant Aiko n'avait pas lésiné sur les moyens et avait tapé assez fort. Le voir réagir de la sorte ne présageait rien de bon, miss Takabe se releva donc en quatrième vitesse, attrapa un coussin du canapé, prête à lui balancer en pleine figure s'il tentait une quelconque attaque. Mais contre toute attente, ce dernier enleva ses chaussures et s'allongea sur le canapé. Qu'est-ce qu'il allait faire ? Aiko se le demandait bien, mais elle baissa légèrement son coussin, pensant qu'il ne tenterait rien dans les secondes à venir. Mais en un instant, le jeune homme se saisit de ses chaussures et les balança droit sur sa camarade. Aiko ferma les yeux, lacha son coussin et se recroquevilla sur elle même. Elle venait de s'en prendre une dans la jambe, et une autre sur la figure. La belle poussa un petit cri de douleur avant de s'adresser à l'autre imbécile, extrêmement énervée.
" Ca fait mal espèce d'idiot ! " Snif

Rolala mais il était vraiment incroyable ! Oser jetter ses chaussures toutes sales sur la belle capitaine ? Quel imprudent ! Il allait vraiment la rendre folle. Aiko n'eut même pas le temps de répliquer que l'étudiant en question se releva brusquement et lui attrapa les deux bras, l'immobilisant ainsi. Elle ne pouvait pas faire grand chose, à part se laisser faire. Son camarade la plaqua contre le mur, ne lui laissant plus aucun mouvement possible. Aiko essayait de se débattre tant bien que mal, mais les bras musclés du jeune homme l'en empechait. Ils se regardèrent ensuite quelques secondes dans le blanc des yeux. Aiko tourna sa tête sur le côté, ne supportant plus de voir le visage de cet idiot aussi près du sien.

" T'es vraiment un abruti... Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle à recevoir des vieilles chaussures toutes sales en pleine tête. "

Dit-elle assez calmement. S'énerver ou lui hurler dessus ne changerait rien, il serait surement encore plus remonté contre la demoiselle. Aiko réfléchit un instant avant d'avoir une idée. Ca allait peut être lui faire mal sur le coup, mais elle aurait pû choisir une voix encore plus douloureuse pour lui... A croire que c'était son jour de bonté Razz. Aiko regarda à nouveau le jeune homme et lui souria narquoisement.

" Ne crois pas que... "

Sans même terminer sa phrase, Aiko regarda la main du jeune homme et lui morda le plus fort qu'elle pouvait. Comme prévu, il la lâcha, surprit par ce geste, et c'est à ce moment là que la brunette réussit à sortir de ses griffes. Elle monta debout sur le canapé et lui souria, terminant sa phrase.

" ...Je sois assez stupide et bête pour te laisser faire tout ce que tu veux. "

Aiko lui fit une petite grimace, puis elle se baissa légèrement pour attraper la télécommande sur le canapé. Elle se remit debout et éteignit la télévision. Comme s'il allait s'installer ici comme bon lui semble.

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 15:02

Espèce d'idiot ? Quoi un idiot Ryu ? Elle n'avait vraiment pas de retenue à sortir tout ce qui lui passait par la tête, elle cherchait vraiment à le mettre hors de lui, après tout elle l'avait bien cherché à lui envoyer une gifle, non mais de un elle l'avait prit pour un pervers, de deux elle le giflait et de trois elle le traitait d'idiot et de perdu. Et elle pensait s'en sortir indemne ? C'était vraiment croire au père noël, même si c'était une femme Ryu n'allait pas se laisser faire par pitié, non mais on peut dire ce qu'on veut mais en attendant même si c'était une pauvre demoiselle sans défense, elle l'avait tout de même giffler et il ne pouvait pas laisser passer ça.
Ahh Ryu était vraiment énervé même s'il paraissait calme elle avait de la chance d'être une femme car elle se serait reçue un coup de poing sinon >< Ryu fut un peu plus doux et lui balança ses chaussures dessus, elle se recroquevilla sur elle même et poussa un cri de douleur, pauvre choue, ça lui changerait les idées peut-être comme ça non mais ! Ryu se releva rapidement la plaquant rapidement contre le mur pour ne pas s'en prendre encore une, cependant c'était sans compter sur l'imagination de la jeune femme...Elle répliqua que ça n'était pas drôle de se recevoir des chaussures Ryu rajouta.


Ca l'est encore moins de se prendre une giffle de la part d'un parasite !

Non mais elle croyait que ça lui avait fait plaisir à Ryu de se prendre une giffle, elle pensait peut-être qu'il allait lui tendre l'autre joue pour qu'il soit de la même couleur de chaque côté ? Ryu soupira, calme toi, calme toi, restons calme. Enfin facile à dire, à peine Ryu eut fini de se calmer qu'elle protesta et lui mordit la main assez fortement pour laisser son empreinte dentaire sur la main de Ryu.

AIEEEE espèce de sauvageeeee t'as pas eu ton bifteck à midi ?! Snif

Ryu lâcha donc son étreinte sur les bras de ce parasite carnivore, elle se jetta alors sur le canapé fêtant sa victoire comme une enfant, Ryu regarda l'état de sa main, elle l'avait presque mordu jusqu'au sang, elle croyait quoi qu'il allait la violer ? Non mais il faut être vraiment attardé pour mordre quelqu'un de la sorte, il lui manquait vraiment des jours dans la semaine à celle-là nan pas des jours des mois dans l'année même. Ryu qui s'était résolu à se calmer n'avait rien de calme à se moment là bien au contraire il n'avait qu'une envie se venger. Mais il fallait rivaliser d'imagination pour ne pas se faire agresser par ce singe monkey
Ryu tourna la tête vers Aiko qui venait d'éteindre la télé après s'être réjouie d'avoir blesser Ryuse.

Tu me crois assez bête, stupide et perdu pour te laisser partir saine et sauve après ce que tu viens de faire ? Tu ne t'en sortiras pas indemne espèce de parasite sauvage et carnivore !! FIGHTING ! Tata

Ryu ne se fit pas prier et se jetta sur le canapé ce qui fit perdre équilibre à Aiko, elle était sur le point de tomber du canapé mais Ryu la retint passant une main dans son dos, il n'était tout de même pas si méchant pour la laisser se faire mal à la tête après l'avoir redressée de façon à ce qu'elle se remette sur le canapé debout, il la souleva pour la porter sur son épaule tel un gros sac de patates, cependant la jeune femme n'était pas du même avis que Ryu et commençait à se débattre...

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 15:28

Aiko pensait qu'elle aurait mieux fait de rester chez elle au lieu de venir dans le foyer. Mais elle aimait bien être tranquille dans le foyer, car elle savait que le samedi signifiait "désert", dans l'université. Il n'y avait personne. Ou presque, juste un pauvre garçon qui n'avait rien de mieux à faire que de regarder les étudiantes caché derrière un buisson. Après toutes ces péripéties, Aiko se retrouvait donc coincée contre un mur et son camarade. Enfin, si on peut appeler cela un camarade ><. La belle expliqua à ce dernier que ce n'était pas marrant du tout de se recevoir une chaussure en pleine tête. De son côté, il rajouta que c'était pire de se prendre une giffle de la part d'un parasite. Aiko fronça les sourcils et le regarda hargneusement.

" C'est toi le parasite ! "

Aiko eut finalement l'idée de mordre le jeune étudiant pour pouvoir enfin retrouver la liberté, enfin la liberté de bouger quoi xD. Elle fêta sa victoire sur le canapé, toute contente, mais le bonheur allait très certainement être de courte durée. Il lui sortit une remarque digne des abrutis, ce qui fit éclater de rire la demoiselle.

" C'est ça, et toi t'as oublié d'enlever le pois chiche de ton cerveau >_< "

Miss Takabe se doutait qu'il n'allait pas s'arreter là, ce petit jeu pouvait continuer encore bien longtemps... Toujours près du mur, le jeune homme lui répondit quelques tirades plutôt amusantes, mais qui ne présageaient rien de bon. Aiko souria, profitant des derniers instants où elle le pouvait encore xD.

" Ahahah... Viens, je t'attends ! "

Comme prévu, le sauvage arriva sans plus attendre, se jettant sur le canapé tel un sac de patates. Quelle grâce xD ! Aiko s'appretait à rire, mais elle n'en eut pas le temps, déséquilibrée à cause de tout ce poids sur l'autre bout du canapé. Alors qu'elle s'appretait à s'étaler bien comme il le fallait sur le sol, elle sentit une main dans son dos qui retenait sa chute. C'était le mystérieux étudiant, pourquoi la sauvait-il d'une bosse certaine ? xD... Aiko n'en rajouta pas plus et se remit debout sur le canapé, prête à se battre avec celui-ci. Elle sautilla dessus et mit ses poings comme si elle allait faire un combat à main nues. A peine eut-elle le temps de réagir que le jeune étudiant la prit, tel un sac de patates xD. Aiko éclata de rire, puis commença à se débattre. Qui sait ce qu'il était capable de lui faire dans cette position ><. Elle lui donna quelques brefs coups de poings dans le bas du dos, eh oui, elle n'arrivait pas jusqu'à son postérieur, il était bien trop grand. Mais voyant que cela ne le genait pas le moins du monde, Aiko eut une autre idée brillante. Elle s'arrêta un instant avant de finalement commencer à lui faire des chatouilles sur les côtés des hanches. C'était la bonne méthode à coups sûrs. Son camarade commencait à rire et à gesticuler dans tous les sens, ce qui amusa Aiko. La belle passa à la vitesse supérieure et ne s'arrêta plus de le chatouiller. Après quelques secondes, il n'en pouvait plus de rire, il lâcha donc la jeune femme en arrière xD. Elle tomba donc les mains et la tête la première sur le canapé. Elle s'était fait un peu mal, mais qu'importe. Aiko éclata de rire, tout en restant allongée sur le canapé.

" Alors, notre grand gaillard craint les chatouilles ? " Razz

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 15:50

Quelle idée il avait eu de venir espionner un jour de repos chez les filles, en guise de se rincer l'oeil, il était tombée sur un parasite sauvage et carnivore, une chose était sûre elle n'avait pas apprit les bonnes manières chez genevieve de fontenay xD Certes elle avait l'allure d'une miss mais un sale caractère digne d'une sauvage, c'était vraiment une brute, ça mordait, ça criait et ça se laissait pas faire après ça venait pas dire que ce n'était pas un parasite.
Enfin bref résumons un peu la situation, Ryu était arrivé pour observer les étudiantes Seika mais le foyer était vide ayant une crampe il s'était relevé et était à découvert, une jeune femme passa et le traita de tous les noms, remonté Ryu s'infiltra dans l'université ce qu'il n'aurait pas du faire car la jeune femme était d'une agressivité impressionante..
A présent il se retrouvait avec l'empreinte dentaire de la jeune femme sur sa main, et il voyait le "compliment" qu'il avait fait à la jeune femme lui être retourné..

Non mais dis c'est plutôt toi à qui il manque des jours dans la semaine, encore un peu plus et tu me mordais jusqu'au sang t'es croisée avec un vampire ou quoi ?!

Ryu n'en revenait pas, encore ça lui retombait dessus, ok il l'avait cherché mais elle aussi, et en plus elle lui avait déchiqueté la main fallait pas pousser. Maurice commençait beaucoup trop à pousser le bouchon, et ça l'énervait. Ryu avec l'invitation de la jeune femme se jetta sur le canapé ce qui désiquilibra la jeune femme qu'il rattrapa, après ça il la porta comme un gros sac de patates ce qu'elle n'apprécia pas puisqu'elle lui frappa le dos, mais il en fallait beaucoup plus pour que Ryu relâche sa prise, soudain pour la première fois depuis leur rencontre Aiko employa des manières plus douces et chatouilla le jeune homme pour qu'il la relâche Ryu ne put s'empêcher de rire il était très craintif à ce genre de choses. Voyant que Ryu commençait à céder Aiko le chatouilla plus fort encore et il la relâcha, elle retomba sur le canapé se cognant certes un peu. Après s'être calmé Aiko lui posa une question réthorique, Ryu lui adressa un regard noir, elle avait trouvé son point faible manque de bol pour lui >< Il avait envie de bouder là à ce moment précis, maintenant Aiko saurait quoi faire pour lui faire relâcher prise ça serait plus marrant Ryu monta alors sur le canapé poussant Aiko pour lui faire de la place et il s'allongea de tout son long sur le ventre pour qu'elle ne voye plus sa tête.

Tu me fatigues, espèce de singe, en plus d'être croisé avec un vampire t'as aussi fait du cirque j'parie ?!

Dit-il la tête plongée dans le canapé, du coup ça lui donnait une voix bizarre Razz Non mais c'est vrai après tout il était un peu vexé Ryu qu'Aiko sache son point faible il aimait être le plus fort alors se faire battre par une fille était une honte pour lui heureusement qu'il n'y été que tous les deux sinon il se serait vengé, mais pour le moment il lui avait juste envoyé des pics il n'avait plus envie de se battre..pour le moment Razz

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 19:15

Aiko était d'humeur joueuse aujourd'hui, et cela n'arrivait bien évidemment pas tous les jours xD c'était rare qu'elle se dispute comme ca avec un étudiant, sauf peut etre avec Shuji, un garçon qui s'intéressait à sa meilleure amie mais qui n'était pas digne d'elle. Un gamin insupportable. La capitaine des Seika en avait trouvé un autre apparement, mais encore pire xD. Elle se demandait comment les filles pouvaient supporter un garçon aussi lourd et hargneux. Remarque la jeune femme n'était pas mieux, ils faisaient bien la paire xD. Après l'avoir mordu presque jusqu'au sang, comme elle s'y attendait, le grand brun répliqua, assez énervé. Croisée avec un vampire ? Elle était bonne celle là xD. Aiko éclata de rire et lui souria.

" Peut-être... Et toi, tu sais à quoi tu me fais penser ? A un Cochon ! En plus il faut le dire, t'es bien dodu et t'as la peau bien rose Razz >_< "

Dit-elle amusée, depuis le haut de son canapé. Il ne tarda bien évidemement pas à réagir et à rejoindre la jeune femme. Il la prit comme un sac de patates, avant de la relacher quelques minutes plus tard, sous pénuries de chatouilles. Il n'en pouvait plus de rire, mais une fois Aiko retombée sur le canapé, il s'arrêta, et fit mine de bouder. D'un coup, le foyer était bien silencieux. Il adressa un regard noir à sa camarade qui n'en finissait plus de sourire. Ahahah elle avait enfin trouvé son point faible, c'était vraiment gratifiant. L'air un peu vexé, le jeune homme poussa la jeune femme pour venir s'allonger à côté d'elle, mais sur le ventre de façon à ce qu'elle ne puisse pas voir sa tête. Il lui lanca une remarque comme à son habitude, et la jeune femme répondit sans plus attendre.

" Oui j'en ai fais, ça se voit tant que ça ? tongue "

Dit-elle en souriant narquoisement. Enfin elle avait le dessus. Et le fait d'avoir trouvé sa faiblesse lui faisait totalement oublier ce qu'il pouvait lui dire. Maintenant, elle savait comment se venger, et elle pourrait s'échapper très facilement en cas de récidive de sa part Razz. Aiko ne comprenait pas trop ce qu'il marmonait dans le canapé, mais c'était toujours marrant de l'entendre parler de cette façon xD. La belle se tourna lentement pour se mettre elle aussi sur le ventre, juste à côté de son camarade. Il n'y avait pas beaucoup de place sur le canapé, surtout qu'il en prenait les trois quarts. Aiko était comprimée contre les dossiers, mais qu'importe, c'était marrant de le voir tout d'un coup faible, et sans défence. Miss Takabe posa sa tête sur un de ses bras et regarda son interlocuteur, qui se trouvait à quelques centimètres d'elle.

" Alors ? Monsieur le cochon est vexé ? " pig
" Tu veux peut être une carotte ? "

Dit-elle en éclatant de rire. C'était assez ironique comme situation. Mais à force de trop rire, Aiko se cogna la tête contre l'accoudoir du canapé, ce qui lui fit un peu mal sur le coup. Elle s'arrêta net et se frotta la tête xD.

" Aïeee "

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 19:32

Ryuse avait l'air d'un enfant comme ça à faire la tête pour si peu, il était comme ça, il avait sale caractère et il n'aimait pas qu'on découvre ses points faibles. Encore moins qu'on le traite de cochon ce que la jeune femme venait justement de faire >< Ryuse ne répondit pas sur le coup il trouverait bien le moyen de se venger ultérieurement..En vérité à partir du moment où il s'allongea le jeune homme n'adressa plus un mot à Aiko et la seule voix qui résonnait dans le foyer était celle de son interlocutrice qui se faisait un monologue sans jamais s'arrêter à croire que c'était un moulin à paroles elle en avait des choses à dire. Et le comble dans tout ça c'est qu'elle s'allongea aux côtés de Ryu se permettant de poser la tête sur son bras, Ryu tourna la tête et vit le visage de la jeune femme à quelques centimètres du sien, s'il fermait les yeux il pouvait même se souvenir des traits de son visage, il fallait le dire ce parasite carnivore et sauvage était extraordinairement charmante. Mais ça bien sûr il se gardait bien de lui dire, il planta son regard dans le sien et elle poursuivit son long monologue lui demandant s'il était vexé Ryu arcqua un sourcil.

Dis donc t'as pas fini de parler ? Tu veux bien te taire ou tu tiens vraiment à ce que je te fasse taire ?

Ryuse la fixait toujours et affichait un sourire en coin, il savait très bien quoi faire si elle continuait de parler, et il était sûr que ce qu'il ferait la calmerait d'un coup sec et net. Après avoir demandé à Ryu si il voulait une carotte Aiko rigola toute seule et se cogna sur l'accoudoir ce qui la stoppa net Ryu explosa littéralement de rire, au moins ça lui faisait des vacances il lui dit donc en tirant la langue.

Bien fait ! Waahh

Ryu rigola encore un instant avant de fermer les yeux pour se détendre quelques secondes sachant pertinemment que la jeune femme rattaquerait aussi sec.

(Désolé je raccourcis un peu poule xpdr)

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 20:34

La situation dans laquelle se trouvait Aiko, pas même elle n'aurait pu l'imaginer. C'était vraiment un imprévu comme on pouvait le dire. Si le jeune homme ne s'était pas relevé de son buisson, peut-être ne l'aurait-elle jamais vu, c'était une chose qu'elle se répétait. Elle pensait que c'était une mauvaise rencontre, mais quelques points lui firent penser le contraire. Il avait réussit à la faire bien rigoler, bien enrager, cela avait pu pimenter un peu sa jounée qui s'avérait être monotone, comme tous les samedis. Une fois allongée à côté du jeune homme, Aiko le regardait fixement, sa tête allongée sur un de ses bras. Et oui, elle était sans gênes parfois xD Et après tout ce n'était pas bien méchant. La belle lui demanda s'il était vexé, ce dernier arcqua un sourcil avant de lui répondre. Il lui avoua qu'elle parlait un peu trop et qu'il allait la faire taire si elle continuait. Aiko éclata de rire et ferma les yeux.

" Non, comme tu vois j'aime bien parler, et pour ta façon de me faire taire, j'aimerai bien voir ça. " Siffle

Elle rouvrit ses yeux peu après et ria, elle ne pouvait plus s'arrêter. C'était quand même un marrant celui là. Aiko se cogna la tête sur l'accoudoir du canapé à force de trop gesticuler, la belle se frotta donc ses cheveux, un peu affaiblie et sonnée xD. Bien entendu, l'imbécile qui se trouvait juste à côté d'elle éclata de rire et ponctua le tout par un "Bien fait". Aiko lui fit un grand sourire narquois et le regarda fixement.

" Bien fait ? Tu vas voir un peu... " pig

Son camarade était en train de fermer les yeux, Aiko en profita pour monter sur lui à califourchon et se préparer à abattre le cochon xD. L'abattre gentiment bien sûr, en le chatouillant. La belle souria avant de commencer à le chatouiller. Comme prévu, il gigota dans tous les sens, et Aiko ria de plus belle, se cramponnant à son t-shirt pour éviter de tomber par terre. Tout en faisant cela, elle continua de réciter son monologue.

" Puisque tu adores quand je parle, je vais continuer... Est-ce que ce gros cochon bien rose a un petit nom ? Razz "

(T'inquiètes poule t'as raison faut pas qu'on fasse trop long mdr)

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 21:20

Plus la conversation avançait plus Ryuse se disait qu'elle était vraiment comme lui, elle avait un caractère bien trempé et ne se laissait pas marcher sur les pieds, disons qu'il aimait ça sans trop aimer ça. Qu'une fille ait du caractère c'est une chose mais être chiante à ce point ça énerver quelque peu Ryu. Mais bon, il appréciait bien la jeune fille du moins pour le moment parce que si elle lui refaisait le coup du parasite sauvage et carnivore là Ryuse s'en irait en courant >< Déjà qu'il avait une main en moins...Pendant qu'il pensait à toutes ces choses la jeune femme se faisait un petit monologue que Ryu écoutait à moitié elle était vraiment fatiguante, une vraie pipelette toujours quelque chose à dire et à redire..Où est le bouton "OFF" svp question de vie ou de mort pour Ryuse Razz
Voyant qu'elle continuait de parler Ryuse lui demanda de se taire ou bien il serait obligé de la faire taire. Comme il pouvait s'y attendre ce n'était pas ça qui allait lui faire fermer sa bouche puisqu'à peine remise de son coup sur l'accoudoir du fauteuil, elle lui répliqua qu'elle aimerait bien voir comment il comptait s'y prendre Ryu soupira et lui répondit.

Si tu continues comme ça je vais te montrer comment je fais taire la plupart des filles, mais t'auras pas interêt à me frapper après, tu l'auras bien chercher !

Le meilleur moyen pour qu'une fille n'ouvre pas sa bouche c'était d'occuper cette dernière à autre chose. Vous l'aurez comprit si Ryuse faisait ça il était sûr de se prendre une baffe c'est pourquoi il ne préféra pas tenter pour le moment et supporter le calvaire jusqu'à craquer...Après qu'Aiko se soit cognée Ryuse explosa de rire ajoutant un "Bien fait" qui ne plu pas du tout à la jeune femme qui s'empressa de se mettre à califourchon sur Ryu. Du coup ça l'empêcher de se relever et en plus il ne voyait pas la tête de la jeune femme puisqu'il était sur le ventre >< Il se retourna alors pour se mettre sur le dos, du coup Aiko manqua de tomber par terre et s'accrocha à la chemise de Ryu. A peine retrouva-t-elle son équilibre qu'elle poursuivit son monologue interminable..

Espèce de singeee t'as cru que j'étais un arbre pour t'aggriper à moi comme ça, on est pas dans la jungle sauvageee !!Snif
Lâches ma chemise tu sais combien elle coûte au moins alors enlèves tout de suite tes sales pattes de là ! Et au passage je suis pas un cochon alors arrêtes tout de suite de m'appeler comme ça et appeles moi plutôt Ryu je préfère !

Non mais, elle le traitait de gros cochon pas gênée du tout cette capitaine en chef, maintenant il avait mit les choses au clair et il espérait qu'elle allait enfin l'appeler par son prénom et pas par un nom d'animal répugnant ><

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 21:41

Aiko était là, affalée sur le canapé dans la même position que son voisin. C'était assez comique comme situation, ils ressemblaient à deux bourrés xD. Si une malheureuse étudiante passait par là, elle s'en poserait des questions. Et n'en parlons même pas si le directeur était de ballade, Aiko en prendrait pour son grade ><. La belle continua donc de se faire un monologue, enfin pas vraiment. Elle parlait au jeune homme mais il ne lui répondait jamais, c'était donc un dialogue sans deuxieme personne. Après lui avoir demandé comment il la ferait taire, il lui répondit en soupirant, avec son arrogance habituelle de monsieur je peux tout faire, ce qui fit sourire Aiko.

" Je ne suis pas comme la plupart des filles... Si elles te mettent des baffes, moi ce sera des coups de pieds What a Face "

Eh oui c'était une vraie sauvage quand on la cherchait. Humm qu'est-ce qui pouvait faire taire les filles en les donnant envie de lui coller une bonne giffle ? Aiko réfléchit un instant et pensa trouver la solution. Elle fit alors de gros yeux, et souria.

" Je crois que j'ai trouvé ta technique. Mais je pense que ce n'est pas la meilleure à utiliser avec moi ^^ "


Enfin, si elle pensait à la même chose que lui bien sur xD. Après avoir profité d'un petit instant de relachement de la part du jeune homme, la belle se mit à califourchon sur lui pour commencer une séance de chatouilles. Cela ne dura pas bien longtemps car ce dernier s'était remis sur le dos, Aiko était donc assise sur son torse Razz. Oulala xD. Elle avait un peu agrippé sa chemise, mais qu'importe, il allait bien lui faire remarquer. Elle écouta donc les longues paroles qu'il s'appretait à lui dire.

" Pardon, pardon "

Dit-elle tout en passant sa main sur sa chemise, faisant mine de la repasser, comme si cela pouvait tout changer xD. Elle répondit ensuite à l'autre partie de sa tirade.

" Ryu ? Et bien je te signale Ryu que je ne m'appelle pas singe, ni vampire, ni sauvage, je m'appelle Aiko. Cool "

Lui expliqua-t-elle en espérant qu'il ne l'appelle plus de la sorte. Elle s'y tiendrait s'il faisait de même et s'il évitait d'agir comme un gamin. Pour ne pas s'arrêter en si bon chemin dans les reproches à faire, Aiko lui donna un léger coup de poing dans le torse tout en riant.

" Je suis la capitaine des Seika tu me dois le respect. Tu ne dois pas faire ce que bon te semble ni ce que tu veux. Tu dois m'écouter avant tout, c'est moi qui décide ici chez les filles, c'est bien compris ? "

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Dim 17 Aoû - 23:52

Que des paroles et encore des paroles, décidémment elle ne s'arrêtait jamais à croire que c'était un vrai moulin, et lorsque Ryu lui dit que s'il la faisait taire elle n'avait pas interêt à lui donner une baffe elle répliqua qu'elle n'était pas comme les autres filles et qu'elle lui donnerait des coups de pieds. A vrai dire elle n'avait pas tort elle n'était pas comme les autres filles, elle était unique en son genre ça on pouvait le dire, ah il fallait le dire Ryu en avait connu des femmes dans sa vie mais jamais une autant pipelette, autant sauvage, autant agressive, autant différente quoi...Cela l'énervait un peu sur les bords mais bon il faisait avec Razz Il était bien obligé puisqu'à présent elle était à califourchon sur lui, impossible de s'en aller, la bête était bien aggripée et ne semblait pas vouloir lâcher sa proie>< Ils étaient là dans une bien charmante position, heureusement que c'était le samedi et que les étudiantes n'étaient pas là, quant au proviseur il fallait prier pour que l'idée ne lui vienne pas de faire une ronde dans l'établissement, sinon adieu le canapé comfortable mais surtout ils allaient tout les deux se faire habiller entièrement pour l'hiver >< Les proviseurs sont tous sévères et encore plus dans des universités privées et non-mixtes.
Bref pour en revenir au sujet, Aiko pensa savoir comment Ryu comptait la faire taire et elle lui répliqua que ce n'était pas la plus efficace sur elle. Hum oui en même temps il s'en doutait un peu mais c'était juste pour lui faire peur et surtout la calmer qui lui avait dit cela, mais apparement ça ne faisait pas effet >< Ryu se disait de plus en plus qu'il fallait passer à l'action peut-être que ça la calmerait après tout Razz Par la suite Ryu l'enguela d'avoir autant maltraitée sa chemise et de s'aggriper à lui comme un singe, Aiko s'excusa alors en repassant de sa main la chemise de Ryu qui soupira..hum oui vraiment unique en son genre celle-là.Après ça Ryu lui donna son prénom puisqu'elle l'avait si gentiment demandé >< Et à son tour elle lui révéla en lui faisant à son tour promettre de ne plus l'appeler par des noms barbares.

Très bien Aiko, tu n'es plus un singe, un vampire ou quoi que ce soit mais je ne suis plus un gros cochon à la peau rose, je suis simplement Ryu rien d'autre !

Dit-il juste pour s'assurer qu'elle n'emploierait plus ce genre de noms pour s'adresser à Ryu. Quelques secondes plus tard Aiko lui donna un coup sur le torse en l'informant de son rang, Ryu afficha un large sourire moqueur et se releva à l'aide de ses bras pour arriver juste à la hauteur du visage de la jeune femme, ainsi l'un et l'autre ne pouvait que se regarder dans les blancs des yeux.

Eh bien...chère capitaine je trouve que vous parlez beaucoup trop pour ne rien dire, je vous avais pourtant prévenue..

Ouais bon, c'est vrai qu'Aiko l'énervait vachement avec ses petits pics, son agressivité et sa résistance, mais c'est ce qui lui donnait ce petit côté charmant que Ryu appréciait tout particulièrement et là face à elle, trop dur de résister au goût des lèvres de la jeune femme, c'était son petit côté dragueur qui ressortait après tout il n'y pouvait rien et puis il l'avait prévenue Razz Après avoir dit ces paroles Ryu se rapprocha encore plus du visage d'Aiko et atteignit finalement les lèvres pulpeuses de la jeune femme, douces, fines, agréables, le contact avec les lèvres de cette chère cheftaine était agréable. Cependant Aiko se recula soudainement et Ryuse l'empêcha de se remettre droite en l'attira à lui à l'aide de sa main droite qu'il passa dans le cou de la jeune femme, il se tenait à moitié relevé grâce à son bras gauche à présent et continuait de goûter aux lèvres attendrissantes de la demoiselle.

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Takabe
* You KNOW You LOVE Me ... CAPTAIN' Aiko
avatar

Féminin Nombre de messages : 402
Age : 26
*Humeur : HAPPY ^-^
*Citation : " Never talk about feelings if they're aren't really there ... "
*Petit boulot : Hôtesse au SHC :P
Date d'inscription : 07/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 4ème année
*Popularité:
80/100  (80/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Lun 18 Aoû - 1:41

Aiko aimait bien parler, mais de là à dire que c'était un moulin à parole, c'était un peu exagéré. Du moins, la belle n'en avait aucunement l'impression. Elle parlait toujours autant et ça n'avait jamais gêné personne jusqu'à aujourd'hui. Une fois les présentations faites brièvement, le jeune homme préféra confirmer qu'il n'aurait plus un de ces petits surnoms idiots. Aiko hocha la tête avant de lui répondre.

" Bien entendu.Fier "

Même si gros cochon à la peau rose lui allait comme un gant xD. Aiko était tout de même prête à sacrifier ce surnom pour qu'il évite de l'appeler avec des noms plus débiles les uns que les autres. Après la passe chatouille et repassement express de la chemise, Ryu se releva brusquement pour être quasiment à la même hauteur que la jeune femme. Hummm cela ne présageait rien de bon xD. Ils se regardaient à présent droit dans les yeux, et il ajouta ensuite qu'elle avait été prévenue, qu'elle avait trop parlé. Aiko fit alors de gros yeux, mais à peine eut-elle le temps de le réaliser que le jeune étudiant était collé à ses lèvres. Bien entendu, elle essaya de le repousser immédiatement, mais sans succès. Elle s'était juste relevée de quelques centimètres pour atteindre finalement les douces lèvres de son camarade. Aiko ne disait rien et ne bougeait plus, à quoi bon lutter. Elle savait bien qu'elle ne pouvait rien y faire. Surtout dans cette position, elle n'avait aucun équilibre et Ryu exercait une pression au niveau de son cou qui la maintenait collée à lui. Pour que le baiser dure aussi longtemps, il devait y avoir plus que des choses à prouver. Ce n'était pas seulement une question de faire taire les filles. Aiko pensait qu'il aimait très certainement gouter aux lèvres des étudiantes. Elle décida donc de ne plus se débattre, c'était le meilleur moyen pour qu'il arrête, et puis il fallait avouer que ce n'était pas désagréable non plus Razz.
Comme prévu, il stoppa le baiser quelques instants plus tard, et c'est à ce moment précis que la belle réussit à se dégager de son emprise. Elle descendit rapidement du canapé et le regardait, ne sachant pas trop quoi dire. Pourquoi ne lui donnerait-elle pas un bon coup de pied pour prouver qu'elle faisait bien tout ce qu'elle disait, et qu'elle n'était pas comme les autres. Mais il y avait surement d'autres options. Aiko le regarda sèchement avant de partir s'installer dans un petit fauteuil non loin du canapé. Elle s'y asseya et prit un coussin entre sa poitrine et ses jambes. Eh oui, c'était bel et bien à son tour de bouder xD. Aiko posa donc la tête sur ses genous et ferma les yeux, s'adressant à Ryu qui se tenait sur le canapé juste à côté.

" Je vais faire comme si je ne t'avais jamais rencontré aujourd'hui. Je vais vite me réveiller, et quand j'ouvrirai les yeux tu ne seras plus là... "

Enfin, elle essayait de se convaincre plutot. Peut etre que ce n'était qu'un rêve et que comme par magie, il partirait. Ou peut etre aurait-il pitié de la jolie capitaine des Seika et qu'il la laisserait tranquille. Pour l'heure, Aiko restait les yeux fermés, espérant que quand elle les rouvrirait, il ne serait plus là xD.

_________________
CAPTAIN' AIKO

" Hey girls ! Listen to me !
You know I'm your boss here.
So shut up and do what I want. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuse Wang
I want you to play with me...°
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 25
*Humeur : As long as it will have girls I will be always happy*
*Citation : *If i played you like a TOY ?
*Petit boulot : I'm your host at the showa CLUB ¤
Date d'inscription : 16/08/2008

*YOU & YOU
*Niveau d'études: 3ème année
*Popularité:
65/100  (65/100)
*Relations:

MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   Lun 18 Aoû - 11:35

Ryuse savait très bien depuis qu'elle ne s'arrêtait pas de parler ce qu'il allait faire, cependant il fallait dire qu'il ne savait pas comment elle allait réagir, pour lui s'était clair qu'il avait 99% de chance de se recevoir une belle baffe dans la figure, mais il restait 1% d'incertitude. Lorsque Ryu s'appuya sur ses bras pour se relever à la hauteur d'Aiko celle-ci se tut se demandant sûrement ce qu'il comptait faire, quelques secondes après ils se retrouvèrent lèvres contre lèvres, cependant Aiko ne voulut pas se laisser faire comme ça et elle s'éloigna aussitôt ce fut sans compter sur Ryu qui passa sa main dans son cou pour y exercer une pression qui la forçait à rester collée à lui, Ryu profitait bien de ce baiser même s'il savait que la jeune femme de son côté ne l'appréciait guère, quoi que il était dur de ne pas apprécier les baisers de mister wang, eh oui on ne peut pas nier qu'il avait un don inoui pour embrasser les femmes, c'était un vrai dom juan japonais Razz Après avoir bien profité des lèvres douces de la japonaise Ryuse relâcha la pression sur la nuque de la demoiselle qui s'échappa aussitôt pour se mettre sur un fauteuil non loin de lui. Quoi elle ne l'avait pas giffler ? Comment ça se faisait ça Razz Ryu était très étonné à vrai dire il était prêt à encaisser une giffle mais il n'eut même pas à le faire...La jeune femme mit sa tête contre ses genoux fermant les yeux comme pour s'endormir et souhaita à voix haute qu'en réouvrant les yeux elle ne le verrait plus et qu'il serait parti. Ryu ne savait pas trop ce que ressentait Aiko à ce moment là, de la haine ? de la colère ? était-elle gênée par ce baiser ? Il n'en savait rien, sans bruit il se redressa du canapé prit ses chaussures qu'il se remit aux pieds avant de se relever et de se rendre au fauteuil où Aiko s'était installée, il déposa un baiser sur le front de la demoiselle et se dirigea vers la fenêtre par laquelle il s'était infiltré, avant de repartir il se retourna vers la jeune femme qui avait relevé la tête.

Désolé pour le dérangement, je m'en vais mais saches qu'on se reverra Aiko Wink J'y veillerai car à présent tes lèvres sont miennes Razz

Dit-il avant de lui faire un petit clin d'oeil juste pour l'énerver une dernière fois avant de partir. Il monta sur le rebord de la fenêtre et sauta à terre avant de repartir lentement.

_________________

" Hey girls, let's have fun together <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'espionnage, un art de vivre :P [PV.AIKO]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika VS Nanzaï :: ~SEIKA UNIVERSITY welcome girls * :: *LE FOYER-
Sauter vers: